samedi, 14 septembre 2019 21:59

Elections avant fin 2019 : la CENI favorable, si…

Écrit par 

« Le Premier ministre et le gouvernement s’engagent à œuvrer à la tenue d’élections législatives libres et transparentes au courant de l’année en cours. » Ainsi en a décidé le conseil des ministres tenu, le jeudi dernier à Conakry.

Il aura fallu que le président Alpha Condé fasse son adresse à la nation pour appeler à une consultation en vue de changer la constitution pour que le gouvernement se fasse voix.

Sinon que, du côté de la CENI,  le président Salifou Kébé avait déclaré le 27 août, chez nos confrères de mosaïques Guinée :« A l’allure où vont les choses, je dirai oui, si l’Etat joue son rôle. La CENI est en train de jouer le sien. Il y a des impondérables qui sont possibles, mais, il faut dire que nous avons mis un certain nombre de temps après Kindia avant que les contraintes ne soient levées. Donc, il y a la gestion de tout ce temps-là. Nous ne précipiterons rien, nous ne ralentirons pour rien au monde. Nous allons aller avec notre rythme jusqu’aux élections. Les députés doivent être à l’hémicycle le 05 avril 2020. »

Ce discours de Kébè tient-il vraiment la route ? C’est toute la question. Pourvu qu’il n’y ait pas compromission entre RPG et CENI. Un mirage ?

Lu 443 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.