vendredi, 14 décembre 2018 14:44

En Guinée, déplore le Kountigui, ‘’les gens ne reconnaissent pas la valeur de l’enseignant’’

Écrit par 

e chef coutumier de la Basse Côte a tiré la sonnette d’alarme sur la crise qui frappe de plein fouet le secteur de l’éducation depuis plus de deux mois.

Elhadj Mamoudou Soumah demande au gouvernement de rouvrir les négociations dans un bref délai avec les syndicats pour éviter une année blanche à l’école guinéenne. ‘’Nos gouvernants ont-ils la volonté de transmettre le savoir à nos enfants en tendant la main aux enseignants pour s’asseoir et s’entendre ?’’, se demande l’autre Kountigui de la Basse Côte.

‘’Le métier noble est harassant, fatiguant, ingrat. Mais en Guinée, les gens ne reconnaissent pas la valeur de l’enseignant’’, déplore-t-il.

Pourtant, fait-il remarquer, ‘’c’est l’enseignant qui fait la perfection de l’homme’’. Il reproche au gouvernement d’avoir pris ‘’l’enseignement en otage. Qu’il le libère pour que les enfants puisse aller à l’école’’.

Lu 1091 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.