lundi, 04 novembre 2019 20:51

Bambéto : L’inhumation des 11 jeunes fait d’autres victimes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les obsèques des 11 jeunes tués lors des manifestations de 14, 15 et 16 octobre dernier ont occasionné d’autres victimes ce lundi 04 novembre.

Pendant que les membres du FNDC et les familles des victimes ont voulu rendre un vibrant hommage aux martyrs, un accrochage entre citoyens et forces de l’ordre ont fait d’autres victimes, lorsque les forces de l’ordre ont voulu empêché le cortège funèbre, qui avait pris le départ de l’hôpital sino-guinéen pour le cimetière de Bambéto.Des tirs à balles à réelles ont été entendues au cours des échauffourées entre agents de forces de l’ordre qui voulaient couper le cortège funèbre en deux et des jeunes en colère.

Selon nos sources, au moins quatre personnes ont été blessées par balle. Une situation qui suscite des vives réactions, dont celle de Cellou Dalein Diallo, qui dénonce le régime en place : Depuis 2011, ce sont les mêmes assassinats que nous avons déplorés et dénoncés. Monsieur Alpha Condé n’a jamais voulu que les enquêtes soient menées pour identifier les coupables de ces tueries. Nous voulons et nous allons exiger à ce que ces enquêtes aient lieu pas seulement pour les victimes de la marche du FNDC mais également pour les 100 autres citoyens guinéens parce que ce sont des guinéens qui ont été arrachés à notre affection, a l’affection de leurs familles alors qu’ils ne faisaient qu’exercer un droit constitutionnel», regrette le Chef de file de l’opposition guinéenne, cité par Guinée114.com

Aux dernières nouvelles, les blessés ont été admis dans des cliniques privées alors que la situation reste confuse en ce moment à Bambéto, pendant parents et amis participent massivement à l’inhumation des 11 opposants au 3ème mandat pour Alpha Condé.
Lu 731 fois Dernière modification le mardi, 05 novembre 2019 03:42

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.