lundi, 14 octobre 2019 20:42

Kankan : Le préfet Aziz Diop, après avoir empêché la manif du FNDC s’exprime !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Comme il est de secret pour personne, le préfet de Kankan a envoyé les forces des services de sécurité pour empêcher ce lundi 14 octobre 2019, la tenue de la manifestation de protestation appelée par le Front National pour la défense de la Constitution FNDC. Il y avait aussi la présence des centaines de contre manifestants du RPG au siège de l’UFR situé au quartier M’Balia, point de départ de manifestation. 6 personnes ont été arrêtées dans les rangs du FNDC, le siège de l’UFR vandalisé mais personne n’a été arrêté du côté des contre manifestants. Selon le premier magistrat de la préfecture de Kankan, une enquête serait même ouverte pour rébellion et tentative de coup d’Etat.

« Ils sont au  nombre de six personnes, ils sont au commissariat, ils seront déférés dans les jours qui viennent parce qu’une enquête est ouverte pour rébellion et même pour coup d’Etat. J’ai agi pour les protéger, parce que s’il y’a un groupe de personne qui vient vers un autre, il est de mon devoir de les extirper des mains de cette foule pour les mettre à l’abri et suivre la procédure. Vous savez que Kankan est le bastion du RPG donc il n’y a pas de pagaille ici, c’est pour préserver les jeunes élèves qui vont à l’école qu’ils (Les contre manifestants du RPG) sont venu riposter. Moi en tant qu’autorité, c’est à moi de prendre le devant, je ne veux pas d’affrontement à Kankan, c’est pour ça que j’ai dû procéder aux arrestations, ceux qui ont enfreint à la loi répondront devant la loi ». A-t-il tranché.

Lu 50 fois