lundi, 14 octobre 2019 20:34

Kankan : La manifestation du FNDC a été tuée dans l’œuf !

Écrit par 

Contrairement à la capitale Conakry, on n’a pas connu d’énormes troubles dans la circonscription de Kankan la journée  ce lundi 14 octobre 2019. La marche programmée des militants du FNDC, a été empêchée à son entame par les services de sécurités envoyés par les autorités locales. Néanmoins quelques jets de pierre ont été signalés au siège du principal parti de l’opposition, l’UFDG et 6 personnes auraient été mises aux arrêts.

La journée de ce lundi 14 octobre 2019, n’était pas vraiment différente des autres dans la commune urbaine de Kankan. Les rues du centre ville étaient bondées de monde, la circulation fluide, les marchés fonctionnaient normalement, l’administration publique et privée se portait bien.

Bref, il y a eu aucun signe de paralysie dans la ville du Nabaya. Pourtant jusqu’à aux dernières heures de la veille, les responsables locaux du Front National pour la défense de la constitution (FNDC) avaient maintenu leur décision de manifester aujourd’hui, en dépit des menaces des autorités locales à tous les niveaux et aussi de la pression des sages de la notabilité.

Au finish, ce sont les autorités qui auront mis en exécution leur menace. N’ayant pas dévoilé leur stratégie, il a fallu un peu de temps aux services de sécurités envoyés par le préfet-apprend-on à leur recherche partout dans la ville, pour les retrouver au siège régional de l’UFR.

 
Lu 159 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.