lundi, 14 octobre 2019 16:39

Après ce 14 octobre, quelle leçon pour Claude Kondiano ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il est l’un des artisans de la modification de la Constitution, mais, il s’est heurté à une véritable résistance. D’abord celle de Fodé Oussou Fofana : «Nous dénonçons un complot permanent orchestré par le président de l’Assemblée nationale et les députés du RPG Arc-en-ciel, en engageant le parlement et disant devant le Premier ministre que nous sommes d’accord pour la nouvelle Constitution. »

En suivant aujourd’hui l’ampleur de la réplique du FNDC, Claude Kondiano devrait revoir sa copie, lui qui oublie que, « C’est la plénière qui est souveraine. Ce que le président Kory Kondiano a dit au Premier ministre n’engage pas le parlement guinéen, ça n’engage que Kory et les députés du RPG Arc-en-ciel. Si Kory voulait savoir quelle était la position du parlement guinéen, on aurait débattu cela ici en plénière devant tout le monde pour qu’on donne une position. »

Le président de l’Assemblée nationale doit tirer les leçons de cette journée et se résoudre à renoncer à toute option consistant à inviter Alpha Condé de se précipiter dans le déluge.

Lu 67 fois Dernière modification le lundi, 14 octobre 2019 20:53