lundi, 14 octobre 2019 16:34

Test réussi pour le FNDC : cette plateforme fait rêver

Écrit par 

Nombreux détracteurs avaient parié sur un échec prévisible dans la mobilisation et donc à la réplique contre le forcing orchestré par Alpha Condé et ses fossoyeurs de la démocratie. Ce lundi, chacun s’est rendu à l’évidence. Conakry, dans sa globalité a vécu une ville morte : boutiques et magasins fermés. Administration publique paralysée, circulation quasi absente. Seuls usagers des routes chaotiques de la capitale, des pickups de la police et de la gendarmerie.

A travers ce qui a été vu, entendu et vécu, c’est donc une démonstration de force et un message envoyé au régime de Conakry. Un réel test réussi pour le FNDC, faisant du coup de cette plateforme multiforme, une organisation qui fait rêver. Celle par qui, la démocratie pourrait bien être sauvée. L’appel à manifester a été entendu dans tous les coins et recoins de la Guinée où les citoyens ont soif de démocratie et des libertés individuelles et collectives. Le RPG continue de nier le soleil en plein midi.

Pour y parvenir, avec les morts d’hommes déjà orchestrées, le parti au pouvoir manœuvre et manipule l’opinion. Soit en usant et abusant des réseaux sociaux, soit en tenant des discours démobilisateurs. L’un ou l’autre cas, cette journée de ce lundi, 14 sera gravée dans l’histoire des velléités du 3è mandat.

Le FNDC aura utilisé une stratégie payante : celle d’éviter les marches. Comme le faisaient souvent Dalein et Cie avec pour conséquences des morts d’hommes et des destructions de biens privés ou publics. Aujourd’hui, on déplore certes la destruction des PA, mais, faudrait-il aussi rappeler que la Police et la Gendarmerie avaient fait des incursions dans les quartiers et autres ménages pour chopper des jeunes dont le seul tort aura été d’appartenir à des quartiers chauds et donc de l’opposition.  

Lu 172 fois Dernière modification le lundi, 14 octobre 2019 16:47

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.