samedi, 14 septembre 2019 21:44

Bah Oury aussi sur la liste des consultés…

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’invitation faite à Bah Oury est l’incarnation même du manque de sérieux que Don Kass entend insuffler à sa campagne de consultation. Ce paria de l’UFDG s’est depuis longtemps prononcé. Certainement en qualité de militant du parti au pouvoir et proche d’Alpha Condé dont la largesse liée à la grâce présidentielle fait encore saliver Bah Oury. Même si, les closes de cette grâce n’auront pas été respectées : en finir avec Dalein et désintégrer l’UFDG.

Pour Bah Oury, « La déclaration du président de la République était suffisamment explicite. Que le Premier ministre en rajoute, c’est un plus pour permettre à ceux qui étaient sceptiques de savoir discerner le vrai du faux et leur appeler à un certain sens de responsabilité. C’est une très bonne chose. Il vaut mieux discuter au lieu de privilégier l’affrontement. » Et de lancer aux opposants dont lui-même en fait partie (en principe) : « S’il y a une opportunité à saisir pour éviter les affrontements dans la rue, il vaut mieux privilégier les discussions autour de la table pour régler les problèmes essentiels de notre pays et aller de l’avant. » A priori, Bah Oury ne fait que souiller les valeurs du FNDC dont il se réclame. A tort.

Aujourd’hui, son seul et unique objectif c’est bloquer Cellou Dalein Diallo de l’UFDG,Sidya Touré de l’UFR,Kouyaté et autres du Fauteuil Présidentiel d’ici la fin de mandat de Alpha Condé en 2020. Déjà, dans la presse locale, il s’engage à rencontrer Don Kass. Après tout, « Lorsqu’il s’agit de l’intérêt supérieur du pays, de la question de la paix et de la stabilité, il faut opter pour les voies qui permettent un dialogue responsable pour éviter le pire. »

Lu 301 fois