jeudi, 04 avril 2019 17:22

Déguerpis de Kaporo-Rails : L’UFDG fait un don de 400 millions de francs guinéens

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Après le déguerpissement de Kaporo-Rails, les actions de solidarité ne cessent de se multiplier sur le terrain. Des actions menées par les politiques, la société civile et des personnes de bonne volonté. C’est pourquoi, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a procédé à une remise de dons aux victimes de ce déguerpissement ce jeudi, 04 avril à son QG à Hamdallaye CBG. Pour le Président de cette formation politique, ils condamnent cette manière de déloger des citoyens Guinéens avec une telle force. <<Comme je l’ai dit tant tôt, si les causes d’utilité publique étaient avérée, personne ne s’y opposera. Mais personne aussi n’aurait cautionné l’utilisation de la force brutale sans aucune mesure d’accompagnement, de concertation et sensibilisation pour mettre plus de 15 mille personnes sans abri>>, a déploré Cellou Dalein Diallo.
 
Durant la mobilisation des fonds pour venir au secours à toutes ses personnes sans abri, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a pu trouver pour cette première une somme de 400 millions de nos francs. Un montant qui a été remis au maire de la commune en présence du bureau exécutif des déguerpis de Kaporo-Rails. Pour les bénéficiaires de ce don, ils se disent outrés par l’acte du régime Condé. Et sont heureux de cette solidarité qu’a faite preuve ce parti politique. <<Nous avons le profond regret de nous avoir expulsé de nos demeures tout en les réduisant en poussière. Cela a commencé en 1998 par le Président d’alors qui s’est permis de démolir nos habitations sans préavis. Et cette année encore, sous le régime du Président Alpha Condé nous fait subir le pire. Par cette occasion, nous disons que ce geste de l’UFDG et de son président nous va droit au cœur et ne nous surprend pas car votre générosité est sans défaut>>, a déclaré Elhadj Alpha Oumar Diallo, Président de ce collectif. Il est à préciser que la fille blessée au visage par les forces de l’ordre a été évacué en Tunisie par L’UFDG pour des soins médicaux dont actuellement, elle est sous traitement.
Lu 495 fois Dernière modification le samedi, 14 septembre 2019 21:28