mardi, 02 avril 2019 07:12

Lansana CAMARA: La demande de sa libération provisoire rejetée

Écrit par 

Depuis le 26 mars dernier, le journaliste du site Conakrylive.com, Lansana CAMARA est détenu à la maison centrale de Conakry pour avoir publié un article incriminant le ministre des affaires étrangères sur des détournements des deniers publics. Une situation que fustige son avocat d’illégale vis-à-vis de la liberté de la presse en Guinée.

 « Nous avons estimé que sa détention était illégale parce que les procédures pour avoir commis un délit de presse n’ont pas été respectées. Et quand on sait aussi dans ce pays qu’il y a une loi qui dépénalise le délit de presse. À la suite du mandat de dépôt, nous avons introduit une demande pour sa liberté provisoire. Nous sommes étonnés ce matin que le juge du TPI de Kaloum en dépit de l’argumentation a rejeté cette demande en violation manifeste de la loi notamment l’article 132 de la loi organique qui renvoie aux autres articles 101, 102, 103, 104, 105 de la même loi », a déclaré Me Frédéric LOUA, avocat du détenu.

Pour le président de l’Association Guinéenne de la Presse en Ligne (AGUIPEL), Amadou Tam CAMARA, les démarches pour libérer leur confrère sont en cours à travers les associations de presse.

« Depuis l’arrestation illégale de notre confrère, les organisations professionnelles des médias sont à pied d’oeuvre pour une libération rapide de ce journaliste. Pour ce faire, un avocat a mis à cet effet qui d’ailleurs a fait une première demande de libération motivée qui vient d’être rejetée par le juge. Nous estimons que le délit commis est une diffamation. Dans aucunes dispositions de la loi sur la liberté de la presse, la déclaration ne peut être privative. Nous demandons à l’avocat d’en faire une nouvelle demande », a fait savoir ce responsable de presse.

A préciser que ces dernières années, plusieurs journalistes ont été poursuivis par les agents de l’Etat pour avoir dénoncé les dessous dans l’administration publique.

Lu 861 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.