mercredi, 27 mars 2019 20:09

Siaka Barry, l’avocat du diable !

Écrit par 

« Je suis d’accord avec le Président. Il est dans tout son droit de mettre en garde l’ensemble du peuple contre les offenses à l’encontre de sa personne. » Ce soutien est celui de Siaka Barry, devenu paria, indésirable dans une bonne partie de région de la Haute Guinée, depuis qu’il est à la tête d’un mouvement politique. Par cette sortie rapportée par Vision Guinée, cet ancien ministre s’érige en avocat du diable.

Siaka n’a ni vu ni entendu une quelconque injure proférée à l’encontre du Président. Les artistes – c’est d’eux dont on parle – n’ont fait que dénoncer les intentions, fulminer contre les tares du régime et regretter les dérives. Contrairement à ce qu’a fait le président qui traite de voyous, de drogués, de corrompus, etc., sans compter ses proverbes outrageusement utilisés à l’encontre de ses opposants. Siaka n’est qu’un avocat du diable, en quête d’une reconnaissance perdue. Comment expliquer qu’un président de la République se mette de dire qu’il ôte son manteau pour raisonner en militant avant de se réfugier derrière une Constitution qu’il ne reconnait même plus ? Siaka est vraiment incohérent au même titre que l’homme qu’il veut protéger et soutenir. De toutes les façons, l’UFDG et le reste de la classe politique dont le BL de Faya, l’UFR de Sydia ont tour à tour dénoncé cette sortie d’Alpha Condé.

C’est« un récidiviste en termes de violation de la Constitution. Mais c’est une bonne indication parce que plus jamais aucun procureur ne pourra se lever pour dire qu’il va invoquer les articles de la Constitution qui protègent le Chef de l’Etat lorsque lui-même annonce qu’il renonce à ses privilèges et qu’il préfère en découdre avec ses citoyens. C’est lui qui dit qu’il n’est plus protégé par les articles de la Constitution. Alors on lui répondra coup par coup parce qu’on répond à un chef de parti politique, un chef de clan qui est en train de déguiser les extrémistes de son parti qu’il pousse à l’affrontement. C’est extrêmement décevant de voir un chef d’Etat se mettre en scène de façon aussi ridicule », réagit Ousmane Gaoual Diallo.

source kaba bachire. com
 
 
Lu 797 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.