jeudi, 14 mars 2019 09:39

Abdourahmane Bakayoko : l’éducation de la prison !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il n’aura jamais vu sa tombe se creuser, inexorablement. Il voulait se faire passer comme une victime de l’UFDG ou du moins de Dalein personnellement et de sa douce moitié, en s’attaquant vertement à ces deux personnalités publiques, à travers des déclarations calomnieuses dans les médias. Il en a eu pour son compte. 
Abdourahamane Bakayoko a fini par être jeté en prison et de purger sa peine : 2 mois de prison, 2 millions GNF d’amende. Il en sortira, après des pures pérégrinations de Labé, Mamou, puis Conakry, dans des cellules indignes.


Bakayoko voulait s’attirer l’attention de l’UFR, rien n’eut fait. Il a voulu faire un clin d’œil au RPG. Trop de rapaces qui ne veulent pas d’un fiston de Tougué, une circonscription acquise à Dalein Diallo. Bakayoko est tombé dans une errance sans nom. C’était le juste prix d’une imprudence voulue.
Extraits : « En Guinée, il n’y a pas presque pas de leaders politiques ! Il n’y a que des leaders ethniques. Nos grands leaders ne sont pas des grands, ils sont faibles. Alpha Condé n’a de militants qu’en Haute-Guinée, il n’a de militants que des malinkés. CellouDalein Diallo qui vient derrière, il n’a derrière lui que des peulhs. C’est grave, c’est extrêmement grave pour le pays. Il faut mettre fin à cela », pouvait-on lire dans la presse locale. Bakayoko a joué avec le feu et il payé cash.


Il a poussé son outrecuidance jusqu’à Labé, fief de Dalein Diallo pour s’attaquer au leader de l’UFDG. Conséquence : sa voiture calcinée. Auparavant, il choisit le thème de la conférence ‘’Tout sauf Cellou Dalein Diallo, leader communautaire aux 37 députés peulhs’’. Il se verra refuser la Maison de la presse. Il s’expose davantage. Et bien après, il est chopé pour un viol présumé. Il avait été condamné par Tribunal de première instance de Dixinn à 5 ans de réclusion criminelle le 19 juin 2017. Il vient d’en sortir. Désormais, l’éducation de la prison vécue à deux reprises permettra à Bakayoko à mieux mûrir des attaques et à mieux parler aux aînés. C’est la seule éducation qui vaille !

source kaba bachire. com

Lu 20 fois Dernière modification le vendredi, 15 mars 2019 11:41