lundi, 11 mars 2019 20:56

Quand Alpha Condé baratine les femmes…

Écrit par 

Il n’est pas à sa première expérience. Et il en a fait son jeu favori. Alpha Condé, à chaque fois qu’il a besoin d’adhésion des femmes, il les encense et leur distille des engagements farfelus. Il les baratine et se fait applaudir, puis, il tourne le dos et s’occupe d’autres choses.


C’est ainsi que, après avoir promis de placer les femmes à des hautes fonctions administratives – parce que, selon lui, elles gèrent mieux que les hommes – pour, tenez-vous bien surveiller la gestion des ministres et autres hauts perchés de l’Etat, il se retourne pour haranguer : quiconque contrefait le tissu guinéen sera poursuivi. Quiconque bastonne sa femme sera poursuivi, jugé et condamné ( ?).


Pour un baratin, c’en est vraiment un. Par enthousiasme, elles applaudissent à tout rompre, sachant parfaitement que des sorties du genre de la part d’Alpha Condé n’ont aucun effet. Seule visée : ratisser large et se faire une certaine virginité, au moment même où des voix s’élèvent pour exiger le respect de la Constitution et donc non à un 3è mandat. 
Au lieu de baratiner les femmes, Alpha Condé devrait plutôt nommer les femmes, les responsabiliser au niveau de la plus haute sphère administrative. Pour l’instant, au niveau du gouvernement on note peu de ministres. Au niveau des EPA et EPIC, point femmes qui décident. Aux autres femmes, au-delà de la fameuse autonomisation prônée et faite avec tambours et trompettes, les femmes se révèlent être sous Alpha Condé, comme du bétail électoral, comme ces dames, avec pancartes revendiquant un 3è mandat. Quand Alpha Condé baratine les femmes, la démarche produit…du non-sens.

source kaba bachire. com

Lu 834 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.