lundi, 11 mars 2019 15:30

Cas Kaporo rails : une préoccupation qui divise l’UFDG

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 Le dossier de Kaporo rails n’est pas une affaire politique. C’est une affaire juridique. C’est vrai que Kaporo Rails est l’un des bastions de l’UFDG, mais l’affaire-là n’est pas une affaire politique. C’est une affaire humaine, une affaire juridique. C’est pourquoi l’opposition se réunira  lundi et va apporter son appui juridique à ces pauvres citoyens qui sont en train d’être brutalisés. »

Cette sortie est celle de KalémodouYansané. Elle date de moins de trois semaines. 20 jours tout au plus ! C’était au cours d’une assemblée générale ordinaire du parti, à Conakry. Par cette sortie, on se rend compte que l’UFDG est divisée. Du moins, si l’on tient compte de la dernière sortie de Dalein Diallo, samedi dernier au même endroit, à la faveur de la même assemblée générale ordinaire « Alpha Condé qui décide d’humilier les gens, de détruire leurs maisons, les écoles,  les centres de santé. Pourquoi ? Ce n’est pas pour la récupération des terres, c’est le combat contre l’UFDG, ses militants, parce qu’on sait Ratoma c’est le fief de l’UFDG et on sait qu’il y a une communauté détestée qui habite là-bas. On aurait dû obtenir le résultat si c’est le déguerpissement pour cause d’utilité publique. On aurait pu prendre des dispositions parce que c’est des fils du pays », a notamment déclaré le président de l’UFDG.

Pour le parti au pouvoir, « tout le monde sait que Kaporo-rails est une zone réservée. Toi, tu sais qu’on doit construire une école publique ici, toi tu vas faire ta maison là-bas. Si on enlève, qu’est-ce qu’on peut faire pour toi ? Je n’ai rien à dire sur ça », réagi, à Guinée matin, le Monsieur sextape du RPG. Selon M’Bany Sangaré,  « Si des voisins ont des problèmes ou des difficultés dans leur territoire et qu’ils viennent vers leurs frères et voisins, c’est normal que le gouvernement guinéen fasse quelque chose. Le gouvernement a fait des choses à la hauteur de ses moyens. Donc, c’est normal que les gens de la Sierra-Leone soient assistés. »  

source kaba bachire. com

Lu 178 fois Dernière modification le lundi, 11 mars 2019 18:14