dimanche, 10 mars 2019 20:09

Le malaise des travailleurs d’Intercel Guinée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ils sont au total 98 travailleurs qui réclament leur indemnisation.

24 mois de prise en charge, c’est cela la revendication. Pour ces désormais anciens travailleurs de la société de téléphonie aucune procédure n’a été respectée. Les travailleurs de la société téléphonique Intercel, décident de se faire entendre. Ce mercredi ils ont tenu un point de presse pour expliquer leur situation après la fermeture de cette société en novembre dernier. 24 mois de prise en charge, c’est ce qu’ils demandent aux responsables d’Intercel Guinée « Nous travailleurs d’Intercel, nous demandons à l’État de prendre ses responsabilités. Depuis la fermeture de cette société, les travailleurs n’ont pas été indemnisés, nous sommes en  nombre de 98 , nous réclamons 30 milliards.

Mais si toute fois rien n’est fait  la fédération syndicale autonome de la télécommunication FESATEL, va déclencher une grève dans le secteur de la téléphonie pour nous faire entendre. » S’insurge Abdoulaye Barry secrétaire général de la FESATEL. Dans la foulée, les  frustrés n’ont pas manqué d’exprimer leur colère face aux multiples taxes que l’État oppose aux sociétés. En détresse, la majorité de ces anciens employés peine encore a trouvé un autre emploi. D’autres sont même victimes de délogement de leurs appartements « Nous sommes prêt à aller jusqu’au bout. Aujourd’hui il y’en a parmi nous des gens qui sont malades, d’autres sont délogés dans leurs logements.

Rien a été fait par les responsables d’INTERCEL. »Ajoute Tiguidanké Sidibé de la section syndical d’INTERCEL. En attendant la réaction des responsables de cette société de téléphonie, la fédération syndicale autonome de la télécommunication se prépare pour d’autres actions affirme le secrétaire général.

Lu 95 fois