lundi, 25 février 2019 23:47

Accident de la circulation : la question au centre d’une journée de concertation

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Des familles continuent d’être endeuillée chaque suite aux accidents de la circulation. Une situation, qui interpelle plus d’un. C’est dans ce cadre que des journée de concertation et de sensibilisation sur la sécurité routière et la citoyenneté à été initié ce samedi 23 décembre 2019 à Coyah. La démarche vise à réduire les cas d’accident de la route.

En Guinée les accidents de la circulation sont enregistrés en longueur de journée. Une situation dû le plus souvent aux comportements des conducteurs et usagers de la route. C’est pour remédier à cette problématique, que cette journée au tour de la sécurité routière a été initié. « Pendant deux jours, nous échangeront sur cette thématique et ces multiples facettes avec des animateurs du pays. La mesure vise a toucher du doit ma problématique liée.à la sécurité routière et à la Citoyenneté afin de sauver des millions de vies. » a déclaré Alseny Oumar Diallo, président de l’Organisation Guinéenne de la Citoyenneté.

Pour l’un des responsables administratif de Coyah, la plupart des cas d’accident enregistrés est dû à l’inobservance des mesures de sécurités. « Donc, la tenue de cette rencontre de concertation vient à point nommée car, elle permettra à tous les acteurs réunis de sensibiliser la population afin de prendre des mesures pour endiguer ce phénomène. Tous les jours, ces des jeunes qui sont handicapés ou meurt. » a confié Mohamed Aboubacar Camara, le directeur préfectoral de la jeunesse de Coyah.

D’après des constats des agents de la sécurité routière, il y a beaucoup de facteurs qui sont à la base des accidents de la circulation parmi lesquels figure l’Homme, le véhicule et la route. Dans le but d’éviter, ces accidents le chef de division PJ à la direction centrale de la police routière revient sur des règles à observer. « Les mesures, que les usagers doivent adopter sont les suivantes. Il faut connaître les règles du code de la route. C’est un facteur très important pour éviter les cas d’accidents sur la route, parce qu’il y a des conducteurs, qui ne savent même pas ce que sait une panneau de signalisation. Savoir lire les panneaux de signalisation. La discipline sur la voie publique. » a laissé entendre le Commissaire Mory Sangaré, chef division PJ à la direction centrale de la police routière.

A préciser que le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé indique chaque année que les accidents de la circulation font 1 million 300 mille tués. Le plan d’action de la décennie veux réduire ce taux à 7 mille 500 d’ici 2020. Toutefois, si la décennie n’est pas atteint les statistiques passeront de 1 million 300 à 1 million 900 mille tués d’ici 2030.

 
Lu 93 fois Dernière modification le mardi, 26 février 2019 17:14