mardi, 12 février 2019 15:06

Manque d’électricité : des citoyens réagissent

Écrit par 

Depuis quelques temps, des guinéens sont confrontés par endroit au délestage du courant électrique. Une situation, qui ne laisse pas indifférents des citoyens. Pour la population, face aux multiples projets d’électrification de la Guinée, il est inadmissible de ce retrouver dans une période de coupure d’autant que la déserte s’était améliorée ces derniers temps notamment à Conakry.

Le courant électrique, une denrée qui se ratifie du jours au lendemain notamment dans la capitale. Un délestage, qui intervient au terme de la réalisation du barrage hydroélectrique de Kaleta, qui portait à croire que les guinéens seront moins confrontés au difficultés d’électricité. Un état de fait, que déplorent de citoyens, suite aux multiples engagements faits par les autorités. « Nous trouvons ça déplorable vu toutes les promesses, qui ont été faites au niveau de Kaleta. Aujourd’hui, il y a Souapiti qui arrive et ils font encore des promesses. » A déploré Mamadou Adama Bah, étudiant.

Si d’aucun prennent pour responsable l’Etat, d’autres par contre interpellent la population de s’acquitter au payement de leur facture. « Actuellement, nous avons constatez, qu’il y a un délestage de la fourniture en courant mais ce qui reste claire est que la grande majorité de la population ne payent pas le courant. Alors, que si les gens ne payent pas le courant la société ne peut pas résoudre des problèmes par rapport aux équipements. Je rappelle, que l’Etat doit fournir beaucoup d’efforts par rapport aux promesses tenues afin que la population soit satisfaite. » A confié Tamba Kamano, citoyen

Autre préoccupation invoquée par des citoyens face à ce manque de courant, est celle lié à l’impacte que cela pourrait causer dans la formation des élèves. « Cette situation me met mal à laisse, les élèves vont à l’école, il faut qu’ils révisent. Donc, si il n’y a pas le courant qu’est-ce qu’on peut faire. Il faut que l’Etat nous aide à gagner le courant 24h/24. » A laissé entendre Marcel Bangoura, citoyen.

Par ailleurs, ces citoyens fustigent le comportement du ministre de l’énergie et de l’hydraulique, qui indexe pour responsable l’une des sociétés de la place. « Hier, je suis tombé sur un article ou le ministre Taliby Sylla niait toutes responsabilité au niveau de ces délestage. Il met ces responsables à l’actif de EDG et la SEG, pourtant ce n’est pas normal, en tant que premier responsable, il devrait prendre le problème à bras le corps. » S’est indigné Mamadou Adama Bah, étudiant.

La question que bon nombres d’observateurs se posent, est de savoir à quand la fin de cette problématique de fourniture en courant électrique

Lu 447 fois Dernière modification le mercredi, 13 février 2019 13:45

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.