lundi, 04 février 2019 11:56

Assemblée Générale RPG-Arc-en-ciel: « la constitution guinéenne a beaucoup de lacunes » dixit Bantama Sow

Écrit par 

L’Assemblée Générale du RPG-Arc-en-ciel s’est tenue ce samedi 02 février 2019, une réunion hebdomadaire au cours de laquelle les membres du bureau politique national dudit parti ont annoncé la restructuration de leur formation politique.

Un renouvellement des instances, qui selon Sanoussy Bantama va s’élargir sur toute l’étendue du territoire national. « Il faudrait, que dans les structures du parti qui seront mises en place, que toute la Guinée se reconnaisse dans la dedans. C’est important quand on dit voilà les responsables du RPG-Arc-en-ciel à Kankan, N’Zérékoré où à Conakry, qu’on voit la Guinée. Contrairement à d’autres partis, qui pensent que c’est seulement leur ethnie qui peut les envoyés au pouvoir, nous, nous allons prouver à l’opinion nationale, que le RPG, c’est la Guinée comme son nom l’indique, c’est le Rassemblement du Peuple de Guinée. » A laissé Sanoussy Bantama Sow, membres du bureau politique national du RPG-Arc-en-ciel.

Par ailleurs, le ministre des sports de la culture et du patrimoine historique a invoqué les manquements que contiendrait l’actuelle constitution. Selon, lui, il n’est pas impossible de la réviser. « La constitution guinéenne a beaucoup de lacunes. Il faut avoir avoir le courage de le reconnaître, que sa soit nous ou quelqu’un d’autre, tôt ou tard, il faudra revoir la constitution et l’adapter à l’actualité. D’ailleurs, je rappelle, que c’est le Conseil National de la Transition, qui a travaillé sur cette constitution. Elle n’a pas été soumise au suffrage du peuple, vu que tout le monde parle du peuple. » A déclaré Sanoussy Bantama Sow.

Pour le secrétaire général du RPG-Arc-en-ciel, vu l’enjeu des futurs élections législatives, a interpellé les membres de son parti a resté mobilisé afin d’avoir une majorité absolue à l’Assemblée nationale. « A l’Assemblée Nationale, le RPG-Arc-en-ciel n’a que la majorité relative, qui ne peut pas voter les lois organiques sauf les lois ordinaires. On est obligé de vous expliquer tout ça afin que vous compreniez, que la tâche qui nous attend est celle d’une action de réflexion sur le terrain. Aujourd’hui, nous avons plusieurs lois organiques qui sont dans le tirroir parce que l’opposition ne veut pas les votés et notre majorité relative ne peut pas valider ces lois. Donc, c’est pour vous dire que l’enjeu est de taille. Donc, nous vous invitons a resté mobilisé pour que le RPG-Arc-en-ciel soit fort. » A confié Honorable Dr Saloum Cissé, secrétaire général du RPG-Arc-en-ciel.

Lu 986 fois Dernière modification le lundi, 04 février 2019 20:07

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.