mardi, 29 janvier 2019 17:57

Compost Dar-Es-Salam : des occupants se plaignent de la fumée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pendant que le gouvernement à travers le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire annonce le déguerpissement très prochaine des occupants de la décharge de la minière, les citoyens rencontré ce mardi 29 janvier 2019, par contre parlent des risques sanitaires auxquels, ils sont exposés. Pour eux, ils seraient mieux pour l’Etat d’interdire le dépôt des ordures, qui dégagent des fumées.

En attendant que les autorités ne mettent en exécution leur décision, qui est celle de déguerpir les occupants illégaux du compost de la minière, les habitants continuent d’être enfumé par l’incinération des ordures. Pour des riverains, la solution n’est pas d’obliger les gens à quitter les lieux mais plutôt de délocaliser la décharge d’ordures. « Si le gouvernement pouvait dégager les ordures, c’est mieux au lieu de déguerpir les gens. » A déclaré Mariam Sylla, citoyenne de Dar-Es-Salam 2.

Face au récent communiqué du  gouvernement, annonçant le déguerpissent des occupants de ces lieux dans les jours à venir, le chef du quartier de Dar-Es-Salam 2, dit avoir toujours transmis le message des citoyens de cette localité. « J’ai toujours plaidé qu’on augmente l’argent, pour que les gens puissent quitter dignement. Quelqu’un, qui a 20 millions ne peut pas construire avec ça, c’est ma plaidoirie. » A confié Charles Damba, chef de quartier Dar-Es-Salam 2.

Malgré cette volonté des gouvernants, les citoyens n’attendent pas lâcher prise. Cependant, ils dénoncent les conditions d’hygiènes auxquels, ils sont confrontés.

« Nous souffrons énormément à Dar-Es-Salam, nous sommes malades, nos enfants également. Tout le temps, c’est la fumée et les ordures. Pendant la saison pluvieuse c’est insupportable. » A ajouté Mariam Sylla, citoyenne de Dar-Es-Salam 2.

Après plusieurs tentatives de déguerpissent annoncée sans suite favorable, attendons de voir la mise en application de cette décision du gouvernement.

Lu 64 fois Dernière modification le mercredi, 30 janvier 2019 14:24