mardi, 29 janvier 2019 17:42

Insécurité : Une famille victime d’attaque à main armée dans le quartier Faciya dans la commune de Coyah.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les cas de viol et d’attaques à main armée sont très récurrents à Conakry et ses périphéries. Ce dimanche c’est une famille qui à reçu la visite des hommes armés. Pendant les opérations, plusieurs objets et une somme d’argent ont été emporté.

Deux femmes ont été violées et des blessés enregistrés<< C’est dans les environ de 1h du matin qu’ils sont venus ici. Ils nous ont défoncé la porte et frapper les gens, nous blessés. Au moment où on appelait la BAC 10, les hommes nous disait, appelé les , c’est nous qui sommes BAC10.>> affirme une des victimes.Difficile pour la fille qui a été violée. Après le passages des hommes armés, les conséquences ont été fâcheuses<< Quand ils sont venus, il m’ont dit de leur donné de l’argent. J’ai dit je ne sais pas où se trouve l’argent. Après y’a mon beau qui m’a dit de leur montre le petit tiroir où se trouve l’argent>> Explique la victime en larme. La sécurité dans ce quartier, n’est pas à la satisfaction des habitants. Ils accusent la Brigade Anti criminelle numéro 10 de n’avoir pas joué son rôle. <<Nous ici, nous sommes inquiet. Les citoyens qu’ils appellent les forces de l’ordre pour les venir au secours quand y’a cas d’attaque, mais les agents ne viennent pas . >> Nos tentatives auprès de la BAC numéro 10 de ce quartier mise en cause par les citoyens pour équilibrer l’information ont été vaines. Au moment où nous quittions les lieux,la famille victime est sur sa fin face à cette barbarie dont elle a été victime.

Lu 29 fois Dernière modification le mercredi, 30 janvier 2019 14:24