vendredi, 14 décembre 2018 15:05

Face à l’impossibilité d’augmenter les salaires, Aboubacar Soumah annonce que les cours resteront paralysés

Évaluer cet élément
(0 Votes)

e bras de fer entre le gouvernement et le Syndical libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) est loin de connaitre son épilogue. Le chef de gouvernement, dans un exercice médiatique, a déclaré qu’il est impossible d’augmenter les salaires des enseignants.

Interpellé par VisionGuinee, le meneur de la grève des enseignants dit prendre acte de la déclaration de Kassory Fofana. ‘’La position du Premier ministre est très claire. Nous aussi, nous campons sur notre position et il n’y aura pas d’ouverture des classes’’, tranche Aboubacar Soumah.

Selon lui, la sortie médiatique du chef du gouvernement prouve à suffisance qu’il ne compte pas lâcher du lest. ‘’Son message étant clair, nous continuons la grève’’, indique le syndicaliste à notre rédaction, d’un ton ferme.

‘’Il n’est pas question qu’on suspende le mot d’ordre de grève’’, dit-il en réaction à la demande du Premier ministre de suspendre la grève avant toute reprise des négociations.

Lu 66 fois