vendredi, 14 décembre 2018 14:49

Kassory Fofana estime qu’il est impossible d’augmenter les salaires en 2018 et 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Etat fait face à la difficulté d’allouer les ressources limitées face aux besoins multiples. Nous avons besoin de faire de grandes routes, des écoles, des centres de santé. Si nous mettons tout dans les salaires, c’est un problème’’.

C’est l’argument avancé jeudi soir par le Premier ministre pour justifier l’impossibilité pour le gouvernement de procéder à une hausse des salaires des enseignants. ‘’La dernière augmentation qui est dans l’ordre dans 40% date de cette année sur l’ensemble du personnel de la fonction publique’’, rappelle Kassory Fofana, invité de la télévision nationale.

‘’Pourquoi on ne peut pas faire une nouvelle augmentation ? Parce que le Programme national du développement économique et social est soutenu à hauteur de 30% au minimum par la communauté internationale. Donc, on n’est pas libres de décider comme on veut’’, assure le chef du gouvernement.

‘’Quand on a décidé de l’augmentation des 40%, le programme a été suspendu avec Washington. Les conséquences sont dramatiques pour la Guinée. Il a fallu beaucoup d’efforts du président de la République et du gouvernement pour  mener un plaidoyer consistant pour ramener un recadrage du programme afin que la Guinée n’en sorte pas’’, s’efforce de convaincre le locataire du palais de la colombe.

Dans une telle situation, dit-il à qui veut l’entendre, ‘’sauf si on veut être irresponsables, il n’est pas possible de changer en 2018 et 2019 les niveaux de salaires. Parce que ça couperait la Guinée de l’aide internationale. On ne peut pas se le permettre maintenant’’.

Lu 85 fois