jeudi, 13 décembre 2018 23:21

Le budget du ministère de la Défense nationale défendu devant l’Assemblée nationale

Évaluer cet élément
(0 Votes)

e mercredi 12 décembre, le ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles et de la Défense nationale a défendu, devant les députés, le projet de budget de son département.

Placé sous l’autorité du président de la République, le ministre de la Défense nationale a déclaré que son département participe à la conception, à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi de la politique du gouvernement dans le domaine de la défense nationale.

Il est chargé, dit-il, particulièrement de garantir les intérêts majeurs et vitaux de la nation.

En 2018, le budget alloué au ministère de la Défense Nationale, dans la loi de finances rectificative (LFR) s’élevait à 1.777.386.394.680 GNF, selon Dr. Mohamed Diané. A la date du 10 décembre, le montant payé est de 1.690.607.146.255 GNF, soit un taux d’exécution de 95%.

Pour l’année 2019, le projet de budget du ministère de la Défense nationale se chiffre à la somme de 1.794.101.307.000 de francs guinéens notamment 1.299.067.396.000 GNF destinés aux traitements et salaires et 170.317.704.000 GNF pour dépenses de biens et services.

Les dépenses de transfert dudit département, courant 2019, sont estimées à 233.449.669.000 GNF et celles d’investissement à 91.266.538.000 GNF.

Selon le ministre de la Défense nationale, en raison des coupes drastiques observées dans la LFR 2018, son département a été exposé à une situation difficile, compte tenu de l’accroissement des charges incompressibles liées aux missions stratégiques du département.

Mohamed Diané sollicite le soutien de l’Assemblée nationale pour l’adoption du projet de budget du ministère de la Défense nationale afin de de disposer des ressources nécessaires à l’accomplissement efficace des missions qui lui sont dévolues.

Lu 74 fois