jeudi, 13 décembre 2018 23:14

Cible de tirs de gaz lacrymogènes à son domicile, Dalein dénonce une ‘’répression sauvage’’

Évaluer cet élément
(0 Votes)

e leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) est en colère. Cellou Dalein Diallo dénonce la répression qui s’est abattue ce jeudi 13 décembre sur l’opposition qui entendait organiser une manifestation pacifique à l’esplanade du 28 septembre.

‘’Nous nous sommes repliés à domicile. Et ils ont le kilo de jeter de bombes lacrymogènes à l’intérieur de la concession. Des gens sont tombés en syncope. Notre ami Ahmed Kourouma a pu difficilement se relever. Ma belle-mère, dont la maison a été incendiée, est tombée en syncope. C’est une violation de domicile’’, déclare, furieux, le chef de file l’opposition.

‘’Lorsqu’on rentre à l’intérieur de la concession, ils devraient arrêter. Au lieu de cela, ils se sont arrosé le droit de nous jeters de bombes lacrymogènes à l’intérieur’’, martèle l’ancien Premier ministre, qui précise que ce n’est pas la première fois que son domicile est ciblé par les forces de l’ordre.

‘’Après avoir tenté de m’assassiner et me confiner plusieurs fois à domicile, aujourd’hui encore, ils décident à nous agresser dans mon domicile’’, déplore Dalein, indiquant au passage que ‘’des personnes âgées et des enfants ont énormément souffert alors qu’ils n’ont rien fait sauf de rester dans la concession familiale. C’est une répression sauvage’’.

Lu 55 fois