mardi, 17 avril 2018 17:32

Les boulangers n’écartent pas la possibilité de déclencher une grève illimitée si…

Évaluer cet élément
(0 Votes)

uite à des négociations, l’Union professionnelle des boulangers de Guinée a renoncé à la grève prévue à compter du mercredi 18 avril sur toute l’étendue du territoire national. Un protocole d’accord a été signé lundi entre les boulangers et des industriels. Une commission chargée de veiller sur le respect dudit protocole a été mise en place. 

Selon nos informations, les négociations ont duré 9 heures d’horloge sous la houlette du ministre du commerce, Marc Yombouno.

A l’ouverture des débats, les boulangers ont exposé leurs revendications sur la qualité et la quantité de farine que produisent des industriels locaux.

Selon Elhadj Sacko, le président de l’Union nationale des boulangers de Guinée, ‘’cette farine n’est pas favorable à la consommation et  est peu bénéfique pour les boulangers’’. Contacté par VisionGuinee, le patron de l’Union des boulangers a confié : ‘’Les industriels ont accepté de revenir à la raison. Ils ont pris en compte toutes nos revendications. Au finish, nous avons nous avons renoncé à la grève’’.

Une commission de suivi du protocole d’accord, composée de 9 membres, est chargée de veiller à l’application stricte des conclusions. ‘’Si rien n’est fait jusqu’après le mois de ramadan, les boulangers seront dans l’obligation de déclencher une grève illimitée’’, prévient Elhadj Sacko.

Lu 24 fois