lundi, 16 avril 2018 15:28

Sidya Touré, irrationnel, cherche un poste de Premier ministre…

Évaluer cet élément
(0 Votes)

e poste de Haut représentant du chef de l’Etat ne suffit certainement plus, il faut un autre poste beaucoup plus ‘’main dans la pâte’’.

Cette intention d’aller au-delà du poste de Haut Représentant, Sidya Touré l’a ostensiblement signalée, ce weekend, dans un discours adressé à ses militants.

L’ancien Premier ministre de Lansana Conté affirme, ‘’s’il y a des points sur lesquels je suis prêt à aider Alpha Condé, c’est bien qu’on retrouve l’argent que les gens volent, les gens ( ou ministres ) autour du président’’.

En fait, une sorte d’inspecteur des finances qui, par la confiance du chef de l’exécutif, agira pour traquer les voleurs et corrompus de l’administration guinéenne.

Agir en parfait ‘’inspecteur des finances’’, il faudrait bénéficier des prérogatives propres à un chef de la primature, un premier ministre, plus adéquatement.

Sidya Touré a déjà ‘’formulé sa demande et envoyé’’ au président Alpha Condé, à travers son discours de ce weekend.

Le chef de l’Etat qui a posé des prémisses d’un possible remaniement ministériel, et qui est convaincu de l’attitude douteuse de son actuel staff exécutif, pourra, sans aucun doute, examiner la requête du leader de l’UFR.

Cependant, Sidya Touré qui pense être prêt à traquer les ministres voleurs, joue-t-il de la politique politicienne (la vue sur 2020), ou une réelle volonté d’aider le président en s’appuyant sur des techniques inspectionnelles pouvant rationaliser l’administration guinéenne ?

A propos du jeu de politique politicienne, le leader de l’UFR aura beaucoup à gagner s’il bénéficiait du poste de Premier ministre. Alpha Condé qui ne sera pas présent pour les présidentielles de 2020, l’actuel Haut représentant n’hésiterait pas, avec les privilèges de la primature, de maximiser son électorat.

Mais à propos d’une réelle volonté d’aider le président en s’appuyant sur des techniques inspectionnelles, là, Sidya Touré fait de la démagogie politique.

Á moins qu’il se fasse doter d’une baguette magique, en aucun cas il pourra lutter contre les voleurs ou les corrompus de la république, tel que va le système politique en vigueur.

Parce que la problématique autour des voleurs de la république ne se résout pas par la précision des prérogatives d’un ‘’inspecteur financier’’, ou le changement au niveau de la primature. Jamais !

Les voleurs et corrompus de l’Etat naissent et vivent du système politique imposé par le pouvoir exécutif.

La solution autour de la problématique, c’est qu’il faut combattre le système en place. Autrement, combattre le chef de l’Etat qui a nourri et encouragé le système pendant longtemps, et pour des objectifs électoralistes, ou pour protéger ses intérêts personnels.

Sidya Touré fait de la démagogie, car il sait pertinemment que le seul sérieux problème actuel de la Guinée, c’est Alpha Condé.

Vouloir résoudre un problème, et sachant sa solution, mais faisant semblant de ne pas la savoir, cela s’appelle de l’ambiguïté intellectuelle entretenue par l’irrationnel.

Sidya Touré, l’irrationnel leader politique à la recherche des privilèges de la primature

Lu 30 fois