jeudi, 12 avril 2018 13:00

Silence radio du RPG Arc-en-ciel sur la détention de ses propagandistes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

u RPG Arc-en-ciel, nul ne veut commenter l’incarcération à la maison centrale de Coronthie de propagandistes du parti au pouvoir, poursuivis pour incitation à la haine et à la violence.

Ces propagandistes ont passé mercredi leur première nuit en prison en attendant d’être fixés sur leur sort.

Approchés par nos soins, des responsables du parti au pouvoir se sont réfugiés derrière un silence. Au bout du fil, les personnalités sollicitées ont indiqué qu’elles s’abstiennent de tout commentaire.

Samedi dernier, le RPG Arc-en-ciel a prévenu qu’il entend mettre de l’ordre dans ses rangs. Une décision prise après la rencontre avec le président de la République qui désapprouve des propos tenus par des propagandistes de son parti.

‘’Nous allons mettre fin à ces communications non autorisées par une structure adéquate’’, avait annoncé N’Bany Sangaré, secrétaire général de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel, qui disait à qui veut l’entendre que ‘’tous ceux qui doivent parler au nom du parti doivent le faire dans le sens de la cohésion nationale, de l’unité nationale et de la consolidation de la paix dans le pays’’.

Il est concevable d’admettre, disait-il, qu’au nom de ‘’notre parti, des individus se lèvent pour tenir des discours qui visent à diviser ou à opposer les ethnies ou régions’’

Lu 469 fois Dernière modification le jeudi, 12 avril 2018 15:01