mardi, 10 avril 2018 18:57

Alpha Bah Fisher conteste sa destitution à la tête du PNR et menace…

Écrit par 

échu de son poste de président du Parti national pour le renouveau (PNR), le député Alpha bah Fisher ne se soumettra pas à la décision. Mardi, le parlementaire a confié à VisionGuinee que la fronde au sein de sa formation politique est menée par quatre personnes. ’J’ai appris la nouvelle de ma destitution par voie de presse, aucun courrier ne m’a été adressé. Jusqu’à preuve du contraire, je suis le président du PNR’’, déclare Alpha Bah Fisher avant de brandir des menaces contre les frondeurs.

‘’Ces quatre frondeurs, le bureau du parti prendra ses dispositions conformément aux textes du parti. La commission discipline sera saisie pour statuer sur leur sort et une sanction sera prise les prochains jours’’, ajoute-t-il.

Porté à la tête du PNR après l’éviction de l’actuel ministre de l’industrie Boubacar Barry, Bah Fisher était chargé d’organiser un congrès et de restructurer le parti. Six ans après, ses détracteurs ont décidé de l’évincer de son poste pour manque de résultats.

L’intéressé, lui, trouve marrant cet argument et promet d’animer en fin de semaine une conférence de presse pour livrer sa part de vérité.

Lu 136 fois Dernière modification le mercredi, 11 avril 2018 11:50

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.