dimanche, 17 septembre 2017 20:59

»Nous n’avons pas hypothéqué les mines » se défend Alpha Condé

Écrit par 

Au cours d’une conférence de presse tenue samedi au Palais Sékhoutouréya, le Chef de l’Etat a essayé de justifier l’accord des 20 milliards de dollars signés récemment avec la Chine.

Entouré de certains membres du gouvernement, Alpha Condé a apporté des précisions sur ce que pourrait être les tenants et les aboutissants de ce projet:

« Les guinéens auront des fonds qui seront consacrés aux infrastructures, aux routes, aux ports et aux chemins de fers. Vous savez très bien que le grand handicap de la Guinée, c’est l’électricité, les routes, les chemins de fer et les ports. Ce n’est pas un accord qui est lié au mandat d’Alpha. C’est un accord sur 20 ans. Et, ce n’est pas seulement 20 milliards, ça dépend de deux (2) choses : notre capacité à présenter des projets bien ficelés et notre capacité de remboursement… « , a-t-il expliqué.

A la question de savoir si les mines ont été bradés à travers ce projet, Alpha Condé réplique:

« Nous avons dit que vous allez travailler avec les guinéens, vous allez les pré-financer et racheter leur production pour leur permettre d’avoir une assise économique. En aucun cas, je n’accepterai que d’autres ressources minières soient bazardées. Mais, je n’accepterai pas non plus que les ressources minières restent sous terre. Ça sert à quoi de dire scandale géologique, la Guinée est riche quand vos ressources sont sous terre. », s’interroge-t-il.

Mais sur quoi portera la première tranche? Voici la réponse du Chef de l’Etat guinéen:» la première tranche de 2018 sera consacrée à la route Coyah-Dabola, qui est déjà attribuée ; les voiries de Conakry ; la ligne d’interconnexion Lissan-Foumi, une université et le port de Conakry. Ça veut dire que les fonds vont à ces projets, ce n’est pas l’argent que nous allons recevoir. À partir de Janvier, Kassory commencera les négociations pour la deuxième phase parce que nous voulons construire quatre (4) universités : une à Conakry, une à Labé, une à Kankan et une à N’Zérékoré. « .

A préciser que le projet pourrait démarrer en début d’année 2018.

Lu 344 fois Dernière modification le lundi, 02 octobre 2017 12:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.