lundi, 21 août 2017 10:23

Mort prématurée du RPG : Des signes qui ne trompent pas !

Écrit par 

Mort prématurée du RPG : Des signes qui ne trompent pas !

Le parti au pouvoir est au bout du gouffre ! Contrairement au PDG du Feu Sékou Touré et le PUP du Feu Général Lansana Conté, le RPG risque de mourir avant même la fin du 2nd et dernier mandat présidentiel du président Alpha Condé.

Avec une crise économique sans précédente, la dégradation du niveau de niveau du guinéen et l’ampleur de la corruption qui gangrène l’administration et la pauvreté qui a atteint un niveau intolérable, le parti au pouvoir est en perte de vitesse.

Aujourd’hui, même les partis naissants, comme le PADES de Dr Ousmane Kaba, fait trembler le RPG dans son fief traditionnel, la Haute-Guinée.

A ce propos, Doussou Condé, une dissidente du RPG déclare : « Nous avons mis des robots call au niveau des États-Unis, partout où ils vont en Haute Guinée, nous qui nourrissons les gens là-bas, parce que ce que la diaspora envoie en Guinée, c’est plus que le FMI et de tous ces bandits-là. Donc nous appelons dans les préfectures différentes pour leur dire que ça suffit, que chacun reste chez soi.»

Selon cette dissidente du parti au pouvoir,  « La Guinée n’a connu un dictateur comme M. Condé. C’est moi qui le dis et je sais que les propos que je tiens-là seront maintenus dans vos annales pendant 40 ans. Je n’aurai pas honte demain de voir ces paroles me revenir. J’assume, un dictateur fin avec une arrogance inouïe. », rappelle Mme Doussou Condé.

En attendant les élections locales dont la date n’est toujours pas connue, le parti au pouvoir est en train de mourir à petit feu, aux yeux impuissants du Président Alpha Condé dont les intentions d’un projet de révision Constitutionnelle, pour un 3èmemandat semble être voué à l’échec .

Abdoulaye Traoré

 
Lu 468 fois Dernière modification le mardi, 22 août 2017 14:03

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.