jeudi, 04 mai 2017 22:49

Boké: mise en place d’un Comité de suivi et de réflexion après la suppression des barrages

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après les manifestations de rue, la jeunesse de la préfecture de Boké, s’est engagée à ôter les barricades érigées à Kolaboui,Tanènè, Corera et à Tamakenen, perturbant ainsi, la production des sociétés minières évoluant dans la localité.

Cette décision de la jeunesse, fait suite à une série de concertations entre les autorités préfectorale et régionale, les acteurs de la Société Civile, des ressortissants de Boké à Conakry, des femmes et jeunes leaders ainsi que du Conseil préfectoral de développement (CPD).

Le Comité de suivi et de réflexion a été institué mardi, 02 Mai 2017, au Musée régional de Boké, à l’issue d’une réunion capitale.

La structure en question, est composée des membres de la Société civile, des jeunes et femmes, du Conseil préfectoral de développement (CPD), des personnes ressources et des ressortissants de Boké à Conakry.

Pour mieux suivre la mise en œuvre des 35 points de la plateforme revendicative, deux (02) consultants ont été désignés à l’unanimité pour aussi, approfondir les réflexions.

A l’heure, tous les barrages sont supprimés et les activités ont repris à merveille, dans les différents sites miniers de la préfecture de Boké.

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Lu 202 fois