jeudi, 04 mai 2017 22:43

Kankan : Lé recensement biométrique décèle plusieurs cas de fraudes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Présent à Kankan, dans le cadre du recensement biométrique des différents acteurs dans les institutions d’enseignement supérieures, la mission dépêchée, par le ministère de tutelle vient d’exposer un premier rapport accablant.

C’est en tout cas, l’annonce faite par la mission au cours d’un point de presse animé ce lundi 01 mai 2017 dans la salle de conférence de l’université Julius Nyerere de Kankan, en présence des présumés fraudeurs et de certains encadreurs de cette université.

En attendant la fin de cette opération à Kankan, Oumar Doumbouya, chef de cette mission de contrôle biométrique dit avoir  déjà recensé un certain nombre de faux documents académiques, des diplômes, attestations et bulletin du baccalauréat falsifiés qui ont d’ores et déjà été détectés et présentés aux différents hommes de médias de la place.

Pris au piège de ce recensement biométrique, Sia Fanta Millimono étudiante de sociologie à l’université Général Lansana Conté, admet avoir passé le les épreuves du Baccalauréat à la place de sa cousine,  Mariam Sandouno fréquentant le département de philosophie à Kankan depuis deux ans.

Aussi, Kalifa ou Abou Sangaré, à travers ses deux identités différentes, à été épinglé en tentant de se faire identifier  pour sa seconde identité qu’il possède aussi depuis deux ans sur ce même campus.

Pour les experts, ces cas de fraudes détectés n’impliqueraient pas forcement les autorités universitaires. Selon Oumar Doumbouya, il faut une formation au préalable  pour détecter un mauvais diplôme.

Enfin, il faut préciser qu’après les étapes de N’zérékoré, Faranah et  Kankan, la mission s’apprête à rejoindre Labé avant de rentrer à Conakry.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan.

Lu 300 fois