mercredi, 07 octobre 2015 04:53

Actualité Politique! L’UFDG crie à la provocation.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

L’UFDG a réagit suite aux affrontements qui sont survenu précédemment à Mamou et a Nzérékoré ; les affrontements qui ont opposé les partis de l’opposition du pays et ceux de la  mouvance ; l’UFDG crie ainsi à la provocation et parle de manœuvre visant à empêcher ses militants de voter ; Aboubacar Sylla est le porte parole du candidat d l’UFDG lors de la présidentielle :

« Il ya eu des provocations de la part des militants du RPG vis-à-vis des responsables de l’UFDG ; la CEMIS s’en est mêlée, au lieu de départager les protagonistes, on est tombé sur un temps comme à l’accoutumé, on a arrêté seulement il ya plusieurs personnes qui sont arrêtées, il ya certains qui sont blaisées à Mamou, et pire encor avec les évènements de Mamou et de Nzérékoré ou il ya eu aussi des échauffourées et des scènes de violences qui se sont déroulées où les militant du RPG se sont attaqués à ceux de l’UFDG, ce qui s’est terminé par un mort ,beaucoup de cas de blaisés , un nombre indéterminé de personnes interpelées et des maisons détruites et saccagées. Tout ceci nous rappel le scenario de 2010 où sous de faux prétextes d’un empoisonnement imaginaire, on s’est retrouvé dans la chasse au sorcière dans les zones de Siguiri où certains habitants qui revendiquaient leur appartenance à l’UFDG étaient obligés de migrer de leurs propre abris pour aller vers d’autres régions  et de ne pas pouvoir voter. On a l’impression  que C’est ce même scenario qui tant à se répéter et donc l’UFDG ne l’acceptera pas »

Fidel TOUNDOUFEDOUN

Lu 286 fois Dernière modification le mercredi, 07 octobre 2015 04:57

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.