dimanche, 27 septembre 2015 18:38

Guinée ! Une tabaski qui tourne au deuil.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Bien que cette tabaski ai connu une bonne célébration chez les uns, cela n’a pas été le cas chez d’autres ; c’est le cas des familles des trois personnes qui ont trouvé la mort en ce jour de fête dans un accident de la circulation dans la banlieue de Conakry ; c’est un minibus transportant des passagers qui s’est renversé au niveau du pont reliant les quartiers dabompa et tombolia ; on dénombre aussi 5 cas de blaisés graves dont il s’agit des hommes du capitaine Emanuel Inapogui commandant de la BAC3 de tombolia qui ont fait le constat juste après l’accident. Il s’exprime : « A mon fort étonnement, je faisais ma toilette au sein de mon service quand j’ai soudainement entendu un bruit étrange ; j’ai aussitôt dépêché mes hommes pour faire le constat et on trouve que c’était un minibus qui a fait un accident, il paraitrait que c’est le frein du minibus qui a lâché et automatiquement la voiture s’est renversée d’elle-même et il ya eu trois morts et 5 blaisés graves. J’ai donc embarqué de toute urgence les blaisés et les morts en direction de sanoyah à l’hôpital ; j’ai pu soulever la voiture sur les blaisés Grace à l’aide de la population ». A signaler aussi que cette fête a été endeuillée à sana au Yémen ou 25 personnes ont été tuées et des dizaines de blaisés par un attentat contre une mosquée où prient des fidèles sheets ; un attentat revendiqué par le groupe état islamique. Pendant ce temps le second drame a frappé les fidèles musulmans en moins de 2 semaines ; au moins 717 pèlerins de nationalité différentes ont été tués et des centaines de blaisés dans une bousculade à mina près de la Mecque. Selon un responsable du ministère de la santé, la bousculade s’est effectuée lors du rituel de la lapidation de Satan qui consiste pour les pèlerins à jeter des cailloux en direction de trois stèles le représentant ; la défense civile a déployé plusieurs équipes de secours sur le terrain et mis en place des routes alternatives pour écarter le flot de pèlerins ; plus de 220 ambulances et 4000 secouristes ont été déployés sur place. Pour l’instant il est difficile de déterminer les nationalités des différentes victimes ; l’Iran dont au moins 43 ressortissants figurent parmi les victimes pointe la responsabilité des services de sécurité saoudiens, un ministre saoudien a à son tour accusé les pèlerins du manque de discipline.


Fidel TOUNDOUFEDOUN
guineetv1

Lu 1064 fois Dernière modification le dimanche, 27 septembre 2015 18:41

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.