lundi, 04 novembre 2019 20:24

Papa Koly Kourouma: la traitrise aveuglante !

Écrit par 

C’est somme toute une sortie biscornue que vient d’opérer Papa Koly Kourouma, allié du RPG, puis opposant et puis encore allié au parti présidentiel: «Je me suis déjà exprimé largement là-dessus : la Constitution qui est là, ce n’est pas une Constitution, c’est un chiffon. »

La traitrise aveuglante de Papa Koly Kourouma, (PKK) pour les intimes – mais pasLe Parti des travailleurs du Kurdistan, d’Abdullah Öcalanformé en 1978 qui est une organisation politique kurde armée et donc considéré comme terroriste par une grande partie de la communauté internationale – fait jaser plus d’un. En effet, c’est ce chiffon qui a permis à Alpha Condé, son bienfaiteur d’arriver au pouvoir. C’est ce chiffon qui lui a permis à PKK d’être nommé ministre de la République, à deux reprises. Et c’est ce chiffon qui lui permet aussi de s’exprimer librement. De se mouvoir, de supporter le RPG et son leader. C’est enfin cette même Constitution qui a permis à ce PKK de battre le pavé avec les opposants républicains, avant de rallier le cercle.

Très vite, Dansa Kourouma de la Société civile s’est dressé contre cette traitrise de PKK : « Un ministre de la République qualifie la Constitution de son pays de chiffon. Mr le Ministre, le Président qui a fait de vous deux fois de suite ministre est l’émanation de cette constitution et sur votre Décret de nomination avez-vous ignoré « Vu la Constitution »? M. le Ministre si la Constitution qui a été visée par votre Décret de nomination est un chiffon et le Décret lui-même ? C’est un torchon n’est-ce pas ? Car, par simple déduction M. le ministre vous reniez à la fois la légitimité et la légalité de votre fonction ainsi que de tout le gouvernement. » Et Dansa Kourouma de conclure : « Qualifier de chiffon la Constitution qui a permis à ce pouvoir de gouverner pendant 9 ans, est un parjure intolérable. »

Papa Koly Kourouma est un imposteur à la traitrise aveuglante. Rien de plus sûr. Ahmed Kourouma, sauf à se méprendre, n’en dira pas le contraire. Une Lapalissade !

Lu 112 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.