jeudi, 31 janvier 2019 15:47

LDC : le Horoya en danger à Bulawayo

Écrit par 
La troisième  phase de poule de la ligue des champions se joue dans moins de 72 heures. En déplacement au Zimbabwe, le Horoya AC n’a pas droit à l’erreur contre Platinum FC ce samedi. Auteur d’un nul (1-1) à Conakry contre l’Espérance de Tunis, le club de Matam a laissé filé des points en Afrique du Sud en s’inclinant (3-0) face à Orlando Pirates.
 
La première place du groupe est occupée par Orlando (4 points). L’EST est deuxième avec le même nombre de points que le club sud-africain. Pour se relancer dans ce groupe, une nouvelle défaite est interdite aux Matamkas. A défaut de s’imposer, les poulains de Patrice Neveu ne doivent pas laisser filer des points. Pour cette troisième sortie, Patrice a voyagé avec un groupe de 22 joueurs.
 
Dans le groupe du HAC, on note le retour de Khadim N’Diaye et la présence du jeune Samuel Conté. Déjà sur le sol Zimbabwéen, les rouge et blanc ont rejoint mercredi Bulawayo, ville située à 369 km d’Hararé. Platinum ne jouera pas dans son stade Jugé inapproprié par la CAF, le stade Mandava de Platinum va recevoir le match à Bulawayo qui est la localité la plus proche de Zvishavane, la ville où se trouve Platinum. C’est dans cette ville donc que le Horoya va affronter Platinum FC.
 
Mercredi, le club de Matam s’est entraîné sur le terrain de Luveve. Seul Boubacar Samasekou a eu une séance individuelle. Se plaignant d’une déchirure, le défenseur risque de ne pas participer à la rencontre.
Samasekou n’est pas le seul à se plaindre. Sorti sur la pointe des pieds face à Orlando Pirates, Boniface Haba a ressenti également une douleur en marge de cette séance d’entraînement. Mais contrairement à son coéquipier Samasekou, la participation de Boniface au match n’est pas compromise selon nos informations. De retour dans l’effectif, Khadim N’Diaye s’est entraîné avec une poche de glace d’après nos confrères de Cis.
Lu 86 fois Dernière modification le jeudi, 31 janvier 2019 16:09

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.