mercredi, 25 avril 2018 18:22

Macron expose sa vision du monde au Congrès américain

Écrit par 

Le président de la République française Emmanuel Macron a fait un discours de 50 minutes en anglais devant le Congrès américain. Une ode à l’amitié franco-américaine, mais aussi des piques précises contre la politique de Donald Trump.

Avec notre correspondante à Washington,Anne Corpet

Des applaudissements nourris saluent l’arrivée du président français au Congrès. Ils ponctueront toute son intervention. Plaidoyer en faveur d’un multilatéralisme fort, défense des institutions internationales comme l’ONU ou l’OTAN, dénonciation de la guerre commerciale, le discours présidentiel peut pourtant s’entendre comme une charge directe contre « l’Amérique d’abord » chère à Donald Trump.

Sur la question du climat, Emmanuel Macron fait preuve d’optimisme, empruntant au passage le langage du président américain : « Avec les responsables d’entreprises et les communautés locales travaillons ensemble afin de rendre sa grandeur à notre planète, de créer de nouveaux emplois et de nouvelles opportunités tout en sauvegardant notre terre. Et je suis sûr qu’un jour les États unis reviendront au sein des accords de Paris. »

Autre désaccord étalé au grand jour, celui sur l’Iran. Après la violente charge du président américain contre l’accord nucléaire la veille, le président français riposte au Congrès. « Il y a un cadre existant pour contrôler l’activité nucléaire de l’Iran, a-t-il déclaré. Les Etats-Unis et la France l’ont signé. C’est pourquoi nous ne pouvons pas dire que nous devons nous en débarrasser comme ça. »

 
 

Mais c’est évidemment sur un appel à l’unité que le président conclut son discours, avant de lancer en français : « Vive les Etats-Unis d’Amérique, vive notre amitié ».

Lu 443 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.