mercredi, 21 juin 2017 19:36

Accusé de viol, Marcus du groupe Banlieuz’art livre sa version des faits

Écrit par 

 

L’artiste guinéen, Abdoul Aziz Bangoura alias Marcus du groupe de rap urbain banlieuz’art et son coaccusé Koulako Kourouma dit Simbo ont comparu pour la 2ème fois au tribunal de première instance de Conakry.

Le rappeur est accusé par Fatoumata Diaraye Barry, la plaignante, de séquestration et de viol.

‘’Après une soirée, à Seven Eleven que nous avons passée ensemble, j’ai demandé à rentrer chez moi, mais il n’a pas accepté en me proposant de rentrer avec lui à Kobayah où il loge’’ explique –t-elle. Avant d’ajouter : ‘’Il m’a obligé de rentrer dans la chambre avec lui laissant ses amis au salon et il m’a violé’’.

Des accusations que rejette l’artiste qui donne sa version des faits : ‘’ l’affaire remonte en 2015 lorsqu’un jour Diaraye (la plaignante) m’a appelé au téléphone pour dire qu’elle a vu mon numéro dans le rêve et qu’on devrait se rencontrer pour qu’elle m’explique davantage. Ce qui fut fait une nuit au restaurant Seven Elven à Kipé’’ après plusieurs mois de communication téléphonique avec elle . Après l’avoir rencontré et quelques explications, poursuit l’accusé, ‘’j’ai continué ma soirée et c’est à 2 heures du matin lorsque mes amis m’ont interpellé pour dire que la fille est toujours au dehors, je ne voulais pas la laisser seule rentrer à Coyah j’ai donc décidé de l’héberger chez moi la nuit, moi j’ai dormi dans la chambre avec des amis et elle au salon avec mes cousins, en aucun moment je ne l’ai touché, Voilà comment les choses se déroulées’’ témoigne Abdoul Aziz Bangoura

La prochaine audience est prévue dans deux semaines.

Abdoulaye Traoré

Lu 289 fois Dernière modification le jeudi, 22 juin 2017 02:41

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.