Actualités

  • »Nous n’avons pas hypothéqué les mines » se défend Alpha Condé
    Ecrit par
    »Nous n’avons pas hypothéqué les mines » se défend Alpha Condé Au cours d’une conférence de presse tenue samedi au Palais Sékhoutouréya, le Chef de l’Etat a essayé de justifier l’accord des 20 milliards de dollars signés récemment avec la Chine. Entouré de certains membres du gouvernement, Alpha Condé a apporté des précisions sur ce que pourrait être les tenants et les aboutissants de ce projet: « Les guinéens auront des fonds qui seront consacrés aux infrastructures, aux routes, aux ports et aux chemins de fers. Vous savez très bien que le grand handicap de la Guinée, c’est l’électricité, les routes, les chemins de fer et les ports. Ce n’est pas un accord qui est lié au mandat d’Alpha. C’est un accord sur 20 ans. Et, ce n’est pas seulement 20 milliards, ça dépend de deux (2) choses : notre capacité à présenter des projets bien ficelés et notre capacité de remboursement… « , a-t-il expliqué. A la question de savoir si les mines ont été bradés à travers ce projet, Alpha Condé réplique: « Nous avons dit que vous allez travailler avec les guinéens, vous allez les pré-financer et racheter leur production pour leur permettre d’avoir une assise économique. En aucun cas, je n’accepterai que d’autres ressources minières soient bazardées. Mais, je n’accepterai pas non plus que les ressources minières restent sous terre. Ça sert à quoi de dire scandale géologique, la Guinée est riche quand vos ressources sont sous terre. », s’interroge-t-il. Mais sur quoi portera la première tranche? Voici la réponse du Chef de l’Etat guinéen:» la première tranche de 2018 sera consacrée…
    Ecrit le dimanche, 17 septembre 2017 20:59 soyez le premier à commenter ! Lu 150 fois
  • Boké: Manifestants et les agents de sécurité observent une pause depuis hier vendredi
    Ecrit par
    Boké: Manifestants et les agents de sécurité observent une pause depuis hier vendredi Depuis hier vendredi, 15 septembre 2017, les manifestants et les agents des services de sécurité s’abstiennent des affrontements et violences réciproques. C’est le résultat d’une réunion secrète entre les sages et les manifestants qui n’entendent pas désarmer. Les barrages. Ils sont toujours maintenus et soigneusement gardés par des jeunes. Ceci, apprend-on, jusqu’à l’arrivée du courant. C’est pourquoi, le bilan par rapport au nombre de blessés et autres, n’a pas évolué. Ce matin donc, la ville est un peu, en animation paisible. Aux dernières, trois (03) groupes offerts par une des sociétés de la place seraient en route Boké. Ceci, pour finir définitivement avec cette histoire du délestage à Kakandé (autre appellation de la préfecture de Boké). Attendons de voir…
    Ecrit le dimanche, 17 septembre 2017 20:40 soyez le premier à commenter ! Lu 148 fois
  • Alpha Condé limoge Jacqueline Sultan et renforce le pouvoir de Kiridi Bangoura
    Ecrit par
    Alpha Condé limoge Jacqueline Sultan et renforce le pouvoir de Kiridi Bangoura En tournée dans la région de la Moyenne Guinée, Jacqueline Sultan, jusque-là, ministre de l’Agriculture a été limogée par décret présidentiel. Désormais, le ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence, Kiridi Bangoura est provisoirement, chargé d’assurer l’intérim, cumulativement à ses fonctions de Secrétaire général. », précise le décret. Nommé en 2014 à la tête de ce département, Jacqueline Sultan, avait des relations tendues avec le président Alpha Condé ce dernier temps.
    Ecrit le dimanche, 17 septembre 2017 20:37 soyez le premier à commenter ! Lu 101 fois
  • Émeutes de Boké : la PCUD tire la sonnette d’alarme
    Ecrit par
    Émeutes de Boké : la PCUD tire la sonnette d’alarme Les violences se sont poursuivies ce samedi dans le centre-ville de Boké dont les habitants réclament de l’électricité depuis lundi 11 septembre dernier. La situation qui commence à perdurer et à empirer préoccupe acteurs politiques et de la société civile. La PCUD, plate-forme des citoyens unis pour le développement s’est fendue d’une déclaration ce samedi pour tirer la sonnette d’alarme.« La société civile guinéenne se préoccupe sérieusement de la récurrence de ces troubles qui sont les conséquences logiques de la mauvaise gouvernance qui caractérise les services publics et les secteurs stratégiques comme les mines, l’électricité, l’eau, l’éducation et l’insertion socioéconomique des jeunes etc. Malheureusement, à chacune de ces tragiques occasions, que nous condamnons avec fermeté, les services de défense et de sécurité font montre d’excès de zèle, d’usage d’armes à feu, d’intimidations et de violations des droits de l’Homme, face à des populations qui souhaitent manifester leurs droits de façon paisible » peut-on lire dans le document dont la rédaction de kababachir.com détient copie. La plate-forme dirigée par l’ancien ministre Abdourahmane SANOH hausse le ton face aux autorités. « La société civile guinéenne met en garde le gouvernement, contre les conséquences d’une mauvaise gestion de cette situation qui risque de se généraliser, tant le malaise qui prévaut aujourd’hui dans le pays est perceptible partout en Guinée. Elle exige du gouvernement que toutes les revendications légitimes soient prises en compte et qu’une enquête judiciaire soit menée pour situer les responsabilités quant aux pertes en vies humaines, aux cas de blessés et des dégâts matériels observés » note-t-on.La PCUD apporte également…
    Ecrit le dimanche, 17 septembre 2017 20:31 soyez le premier à commenter ! Lu 113 fois
  • Violences à Boké : Situation tendue au carrefour Kolaboundji
    Ecrit par
    Violences à Boké : Situation tendue au carrefour Kolaboundji Malgré un bilan lourd qui fait état de 2 morts et quelques 77 blessés, d’après une source hospitalière, les manifestants ne fléchissent pas. Alors que les autorités jouent à l’apaisement mais sans pour autant satisfaire le minimum des revendications, à savoir le retour du courant électrique dans la cité, les mouvements de protestation se sont poursuivis ce vendredi 15 septembre. Joint au téléphone par notre rédaction, un homme en uniforme, qui a requit l’anonymat, en route pour Conakry, nous a dit au bout du fil que les manifestations se poursuivent dans certains endroits de la préfecture, notamment au niveau du carrefour Kolaboundji, située à vingtaine de kilomètres de Kamsar, où des jeunes manifestants règnent en ce moment en maitres absolus«C’est une situation grave que les habitants de Boké vivent en ce moment, parce que les jeunes ne désarment pas, nous avons été bloqués à Kolaboundi, plusieurs véhicules reboursent chemin, parce que les routes qui mènent Kamsar et Boké, ne sont pas accessibles. Des jeunes manifestants règnent ici en maitres absolus. Heureusement je viens de trouver un moyen de déplacement jusqu’à Tanéné. C’est une situation déplorable et inquiétante », déplore notre interlocuteur. » Aux dernières nouvelles, la situation reste tendue dans la préfecture et la réunion des ressortissants de la région, qui veulent jouer au ‘’sapeur pompier’’ n’ont pour l’instant pas porté fruit.
    Ecrit le dimanche, 17 septembre 2017 20:28 soyez le premier à commenter ! Lu 129 fois
  • Les travailleurs de la société publique de transports toujours en colère
    Ecrit par
    Les travailleurs de la société publique de transports toujours en colère Les travailleurs de la SOTRAGUI, société de transport de Guinée n’ont toujours pas quitté la rue.  Ce vendredi, 15 septembre, ils ont bloqué la rentrée principale du ministère des transports pendant de longues heures. Les manifestants réclament au département 5 mois d’arriérés de salaires. Selon eux le ministre Oyé GUILAVOGUI aurait dit à un media étranger qu’il est entrain de prendre les mesures pour les satisfaire. Mais cette annonce est loin de rassurer les grogneurs. Après donc le sit-in à la place des martyrs qui n’a sûrement pas produit les effets escomptés, les manifestants se sont rendus devant le ministère des transports pour assiéger les travailleurs. Là, ils ont passé une bonne partie de la journée en train d scander des slogans hostiles au ministre en charge des transports en allant jusqu’à traiter Oyé GUILAVOGUI de menteur. Au dire d’Algassimou BANGOURA, le secrétaire général du syndicat des travailleurs de la société des transports de Guinée, le mouvement de revendication va se poursuivre jusqu’à la satisfaction totale des réclamations. Ce vendredi, plusieurs visiteurs et employés sont restés assiégés de longues heures durant à l’intérieur du département des transports.
    Ecrit le dimanche, 17 septembre 2017 20:25 soyez le premier à commenter ! Lu 104 fois
  • Des racines du terrorisme en Afrique de l’Ouest
    Ecrit par
    Des racines du terrorisme en Afrique de l’Ouest Le lundi 14 août, Ouagadougou s’est réveillé dans la douleur et l’indignation avec le décompte macabre de 19 victimes fauchées par le terrorisme. Il en était de même en janvier 2016 avec 30 tués au café cappuccino et à l’hôtel Splendid de la capitale burkinabée . Cette vague de tueries place le Burkina dans la ceinture de feu du terrorisme djihadiste qui part de la Mauritanie à l’ouest pour atteindre les confins de la Corne de l’Afrique à l’est. Le Mali, la République Centrafricaine, le Soudan du Sud et la Somalie sont devenus peu ou prou des épicentres de violences qui leur ont fait douter de leur souveraineté. Rares sont les Etats africains qui ne sont pas affectés par des éruptions de barbarie quelle soit de nature terroriste ou guerrière . Cette dramatique situation nous interpelle. Dans cette rubrique Entretiens sur www.bahoury.com avec M.BAH Oury nous passons en revue ses réflexions sur ce nouveau fléau qui endeuillent nos pays et nos familles. Cette rubrique permet également, d’expliciter notre propre approche des problèmes qui sont les nôtres. En effet le développement d’une pensée neuve est indispensable afin d’esquisser des pistes de solutions pour envisager l’avenir de nos pays et de nos populations autrement. Bahoury.com : L’actualité internationale est régulièrement ponctuée par les attentats à caractère terroriste « djihadiste » : votre première réaction. BAH Oury : D’abord c’est avec une profonde consternation que nous assistons à ces tueries qui déciment des familles pour semer la terreur et la haine dans leur…
    Ecrit le samedi, 26 août 2017 18:22 soyez le premier à commenter ! Lu 225 fois
  • Après son rapprochement avec Alpha Condé, l’UFR peine à convaincre !
    Ecrit par
    Après son rapprochement avec Alpha Condé, l’UFR peine à convaincre ! « L’UFR n’est pas dans des querelles personnelles, tel a dit ceci, tel n’est pas marié, lui il a détourné ça, nous à l’UFR on n’est pas dans ça vraiment, ça ne sert à rien. Ceux qui parlent, laissez les parler, nous à l’UFR on a du travail à faire, c’est le problème de notre pays, la Guinée. » Sydia Touré parle sans trop convaincre. Vous avez dit querelles personnelles ? Eh bien c’est la période de traite entre lui et Kassory Fofana. Les déclarations les plus irresponsables aux accusations les plus fortuites émanant des deux partis (GPT et UFR). Pourtant, l’UNR de Boubacar Barry Big-up en a appelé à l’intelligence politique pour permettre « au Président de la République d’être dans un bon environnement ». Pour y arriver, l’UNR, à travers Patrice Camara a invité Sydia Touré et Kassory Fofana à faire preuve de responsabilité dans un climat cohérent. C’est ainsi que le parti de Big-up a appelé la GPT et l’UFR au « ressaisissement» et d’accepter de laver le linge sale à la maison. Sydia semble avoir compris le message. Il veut donc recadrer les efforts dans la perspective des élections à venir. « Nous continuons de dérouler surtout notre programme : le programme politique de l’UFR. Nous en avons reparlé lors de notre dernier conseil politique. Pendant les semaines à venir, nous allons décliner le programme de l’UFR sur les réseaux sociaux, pour bien expliquer quelle est notre vision de la Guinée future.Tout l’engouement qu’on connait aujourd’hui, si on continue sur çà, les gens seront surpris parce…
    Ecrit le vendredi, 25 août 2017 15:50 soyez le premier à commenter ! Lu 287 fois
  • Réhabilitation des aéroports régionaux : Les promesses non tenues d’Alpha Condé
    Ecrit par
    Réhabilitation des aéroports régionaux : Les promesses non tenues d’Alpha Condé  Cinq mois après les promesses du président Alpha Condé qui annonçait la réhabilitation des aéroports régionaux  du pays, on ne voit rien.  A ce jour, on ne sait vraiment pas quels avions vont voler l’intérieur du pays, après la disparition précoce et rocambolesque des compagnies comme Guinée Inter air, Guinée air service ou encore Air Guinée et plus récemment Air Guinée Express. Seulement, avec la relance sans cesse annoncée de l’arrivée de la compagnie nationale Air Guinée par Alpha Condé, l’émotion reste patente à l’issue du conseil des ministres tenu il y a un semestre. Et pourtant, le président Condé avait instruit les ministères concernés de procéder à la réhabilitation des aéroports régionaux en prévision de la reprise future des vols intérieurs. On s’achemine donc vers des vols régionaux ? La plupart des aéroports ou aérodromes de l’intérieur du pays, sont rendus à la nature certains sont réutilisés pour des cultures maraîchères, des potagers ou tout simplement pour le pâturage. Ou encore pour des terrains de football ou d’espaces d’escapades et d’apprentissage d’engins roulants. Fria, Labé, Boké, etc. en sont de parfaites illustrations. Oyé Guilavogui, le champion des annonces, a longtemps menti aux Guinéens pour la relance de la Sotelgui continue de distiller les mêmes mensonges avec des hypothétiques avions inadaptés. Il ravit la vedette à Alpha Condé, son mentor. La réhabilitation des aéroports régionaux n’est donc qu’un vœu pieux, à l’image des autres annonces faites. Ibrahima Sory Diallo
    Ecrit le vendredi, 25 août 2017 15:48 soyez le premier à commenter ! Lu 184 fois
  • siaka Barry destitué de ces fonctions au sein du gouvernement de koroo
    Ecrit par
    siaka Barry destitué de ces fonctions au sein du gouvernement de koroo L'ex ministre des Sports, de la Culture et du patrimoine historique Siaka Barry a appris sa destitution au sein du gouvernement pendant qu'il profitait de ces congés à l'étranger.  Malgré cela il ne sait pas empêché de félicité son remplaçant Saboussy  À ta maman Son et reste reconnaissant au président Alpha condé de l'avoir donné l'occasion de faire partie de son gouvernement pendant ces 20 mois qu'il a servi . Il réaffirme son engagement et sa fidélité au professeur Alpha condé en lui rassurant que le combat continue.   
    Ecrit le jeudi, 24 août 2017 11:34 soyez le premier à commenter ! Lu 262 fois
  • Drame de Dar-Salam : Cellou Dalein déplore l’irresponsabilité de l’Etat
    Ecrit par
    Drame de Dar-Salam : Cellou Dalein déplore l’irresponsabilité de l’Etat  Le Chef de file de l’opposition a réagit au drame survenu mardi à Dar-salam et qui a coûté la vie à 8 personnes, selon un bilan officiel. Cellou Dalein Diallo, qui s’était rendu sur les lieux du drame, dénonce l’irresponsabilité de l’Etat. Pointant un doigt accusateur à l’Etat, Cellou Dalein Diallo, estime pour sa part que  ‘’ Lorsqu’une zone est réservée ou à risque, il appartient à l’Etat d’informer puisque les citoyens n’ont pas toujours l’information. Ce sont souvent des analphabètes qui ne peuvent pas mesurer le risque. Il appartient donc à l’Etat de prendre la mesure du risque et d’interdire l’occupation des zones où la vie des citoyens peut être en danger’’, a-t-il indiqué. A rappeler que ce drame est intervenu suite à un glissement de terrain à la décharge de Dar-Salam, après des pluies torrentielles qui se sont abbattues mardi à Conakry. Oumar Cissé
    Ecrit le mercredi, 23 août 2017 20:41 soyez le premier à commenter ! Lu 214 fois
  • L'opposition au QG de l'UFC union des forces républicaine.
    Ecrit par
    L'opposition au QG de l'UFC union des forces républicaine. Les frustrations dans l'opposition causé en fin juillet viennes d'être réglé ce Mercredi 23 Août 2017 au siège de l'UFC.  L'union des forces démocratiques de Guinée.  "Nous avons enfin trouvé un terrain d'entente en évoquant tout nos difficultés,  des excuses ont été présentées à cause des divergences que nous avons eu par le passé.  Ayant le même regard sur la mal gouvernance du président Alpha condé nous devons lutter mains dans la mains pour libérer le peuple guineen de cette démagogie. " Les propos de Aboubacar Sylla Le président de L'UFC dans son discours nous indique qu'ils ont décidés de taire les divergences et les conflits internes.  Déterminer à poursuivre le combat face au régime de Alpha condé notre opposition se voit plus forte que jamais.  Désormais nous régleront nos divergences dans le cadre d'un débat civilisé.  Dans l'espoir que les choses vont aller de l'avant nous nous réjouissons déjà d'avoir trouvé un terrain d'entente.  Nous confis l'ancien ministre de la communication.            Oumar keita
    Ecrit le mercredi, 23 août 2017 18:48 soyez le premier à commenter ! Lu 251 fois
  • Dares-salam en deuil DO
    Ecrit par
    Dares-salam en deuil DO   Ce mercredi 23 Août les victimes de l'éboulement d'hier de la décharge de Dars-salam en haute banlieue de la capitale ont rejoint leurs dernières demeures après la prière de 14h. La recherche des victimes  de l'éboulement qui ont fait plusieurs morts dont une femme enceinte plusieurs blessés ont causé d'important dégâts matériels.  Le président alpha condé ansi que l'opposition ont tous fait le déplacement sur les lieux pour présenter les condoléances familles éplorées .           Houssainatou Diallo
    Ecrit le mercredi, 23 août 2017 18:06 soyez le premier à commenter ! Lu 271 fois
  • Afrobasket féminin 2017 : la Guinée
    Ecrit par
    Afrobasket féminin 2017 : la Guinée Opposé à la Mozambique dimanche au stade Salématou Maiga de Bamako, au Mali au compte de la troisième journée de l’Afobasket dames 2017, le Syli national féminin quitte la compétition. Comme lors de ses deux précédentes sorties perdues (105-39) face au Sénégal et (109-78) contre l’Égypte, le Syli national féminin s’est lourdement incliné (88 à 47) face aux Mozambicaines. Dans cette partie, les Mozambicaines ont d’abord pris le temps de guetter leurs adversaires en première période (22-5) puis (17-3), avant de les achever en seconde période (29-24) puis (20-15). Avec ces trois revers dans ce tournoi, les carottes sont  totalement cuites pour les Basketteuses guinéennes qui sont d’ores et déjà éliminées. Pour sa prochaine sortie, la Guinée tentera de se consoler en arrachant au moins une victoire face au Nigeria. Il faut rappeler que l’Afrobasket Dames 2017 prend fin le 27 août prochain à Bamako et comprend douze équipes réparties en deux poules. Les deux finalistes de cette compétition représenteront l’Afrique au prochain mondial de leur catégorie prévu en Espagne 2018. Idrissa Camara
    Ecrit le lundi, 21 août 2017 20:19 soyez le premier à commenter ! Lu 226 fois
  • Mort prématurée du RPG : Des signes qui ne trompent pas !
    Ecrit par
    Mort prématurée du RPG : Des signes qui ne trompent pas ! Mort prématurée du RPG : Des signes qui ne trompent pas ! Le parti au pouvoir est au bout du gouffre ! Contrairement au PDG du Feu Sékou Touré et le PUP du Feu Général Lansana Conté, le RPG risque de mourir avant même la fin du 2nd et dernier mandat présidentiel du président Alpha Condé. Avec une crise économique sans précédente, la dégradation du niveau de niveau du guinéen et l’ampleur de la corruption qui gangrène l’administration et la pauvreté qui a atteint un niveau intolérable, le parti au pouvoir est en perte de vitesse. Aujourd’hui, même les partis naissants, comme le PADES de Dr Ousmane Kaba, fait trembler le RPG dans son fief traditionnel, la Haute-Guinée. A ce propos, Doussou Condé, une dissidente du RPG déclare : « Nous avons mis des robots call au niveau des États-Unis, partout où ils vont en Haute Guinée, nous qui nourrissons les gens là-bas, parce que ce que la diaspora envoie en Guinée, c’est plus que le FMI et de tous ces bandits-là. Donc nous appelons dans les préfectures différentes pour leur dire que ça suffit, que chacun reste chez soi.» Selon cette dissidente du parti au pouvoir,  « La Guinée n’a connu un dictateur comme M. Condé. C’est moi qui le dis et je sais que les propos que je tiens-là seront maintenus dans vos annales pendant 40 ans. Je n’aurai pas honte demain de voir ces paroles me revenir. J’assume, un dictateur fin avec une arrogance inouïe. », rappelle Mme Doussou Condé. En attendant les élections…
    Ecrit le lundi, 21 août 2017 10:23 soyez le premier à commenter ! Lu 277 fois
  • Catastrophe humanitaire: Alpha Condé apporte son soutien au peuple Léonais
    Ecrit par
    Catastrophe humanitaire: Alpha Condé apporte son soutien au peuple Léonais Suite à la catastrophe humanitaire survenu en Sierra Léone et qui a fait plus de 400 victimes et plus de2 000 sans abri, le président Alpha Condé qui s’est rendu dans ce pays voisin de la Guinée, en sa qualité de président en exercice de l’Union Africaine, exprime toute sa compassion au gouvernement et peuple léonais. ‘’Nous sommes venus apporter notre soutien et présenter les condoléances aux familles endeuillées et notre compassion aux malades. Mais aussi, montrer au peuple sierra léonais qu’il n’est pas seul’’, a déclaré le président Condé au cours d’un bref séjour à Freetown. Face à ce drame humanitaire, le locataire du palais sékhoutouréya entend mobiliser la communauté internationale en faveur de la Sierra Léone : ‘’Nous allons mobiliser la Cédéao, la Mano river union, l’Union africaine et le monde pour que le peuple sierra léonais ne se sente pas seul. Nous allons apporter toute l’aide que nous pourrons pour leur montrer notre solidarité’’, a-t-il promis. Pour Alpha Condé, le temps presse, une aide d’urgence est indispensable aujourd’hui pour secourir les  quelques 2 000 sans abri. ‘’Il y a encore beaucoup de corps qui n’ont pas été retrouvés et plus de 2000 personnes sont sans abri. C’est nécessaire de faire un appel à la communauté internationale pour que l’aide vienne le plus tôt que possible’’. Oumar Cissé
    Ecrit le jeudi, 17 août 2017 18:45 soyez le premier à commenter ! Lu 243 fois
  • CENI/Arrêt de la Cour Constitutionnelle : le président de l’INIDH se prononce
    Ecrit par
    CENI/Arrêt de la Cour Constitutionnelle : le président de  l’INIDH se prononce ident de  l’INIDH se prononceSuite au dénouement de la crise à la CENI, consécutif à la décision de la Cour Constitutionnelle qui dans un arrêt rendu public lundi, confirme l’élection de Me Salif Kébé à la tête de l’institution électorale, le président de  l’INIDH a réagit. Mamadi Kaba dit avoir respecté la décision de la Cour Constitutionnelle et félicite le nouvel élu, qui remplace Bakary Fofana à la tête de la CENI. « Je pense qu’après la décision de la Cour constitutionnelle, les politiques doivent continuer à fournir des efforts pour rendre l’environnement rassurant pour que la confiance mutuelle se renforce et la confiance à l’endroit de la CENI se renforce aussi aux yeux de tout le monde, afin que nous puissions avoir des élections communales et communautaires, sans violence et dans les meilleures conditions. » a-t-il dit. Mais ce n’est pas tout ! Mamady Kaba appelle les commissaires de la CENI a enterrer la hache de guerre : « J’invite l’ensemble des commissaires à désormais taire définitivement tous les petits conflits, les guerres de positionnement, les querelles de personnes pour se tourner résolument vers l’organisation d’élections locales, qui nous tient à cœur, parce que le temps presse. Je lance aussi un appel à Me Kébé pour qu’il ne fasse pas de la chasse aux sorcières. Il n’a plus d’adversaires, il n’a pas de partisans, il n’a pas d’ennemis au sein de la CENI. Il n’a que des collaborateurs. Je l’appelle à prendre toutes ses responsabilités pour que la CENI retrouve son unité d’action, afin que le défi des…
    Ecrit le jeudi, 17 août 2017 17:22 soyez le premier à commenter ! Lu 212 fois
  • CENI : Bakary Fofana félicité son successeur
    Ecrit par
    CENI : Bakary Fofana félicité son successeur Il a fallu attendre l’arrêt de la Cour Constitutionnelle qui a entériné l’élection de Salif Kébé, au poste de président de la CENI, pour que le sortant Bakary Fofana félicite son successeur. Il avait déposé un recours à la Cour Constitutionnelle pour demander l’annulation de l’élection  de son rival. Peu après la décision de la Cour Constitutionnelle, Bakary Fofana, l’ancien président a pris acte de cette décision et a félicité Me Salifou Kebe en lui souhaitant ses vœux de réussite. Avant cette décision, la Cour Constitutionnelle avait désigné un président intérimaire en la personne de M. Aziz Camara. A noter qu’aucune date n’est encore annoncée pour la passation de service entre Bakary Fofana et Salif Kébé, dont l’élection à la tête de la CENI a été confirmée lundi 14 Août. Idrissa Camara
    Ecrit le jeudi, 17 août 2017 16:28 soyez le premier à commenter ! Lu 235 fois
  • Suite à l'inondations survenue en Sierra Leone- Le président Alpha conde rend visite à son homologue Bai Koroma président de la Sierra Leone ce mercredi 15 Août.
    Ecrit par
    Suite à l'inondations survenue en Sierra Leone- Le président Alpha conde rend visite à son homologue  Bai Koroma  président de la Sierra Leone ce mercredi 15 Août.     Le bilan fais 312 morts à indiqué la croix rouge lors des inondations survenue dans la capitale de la Sierra Leone en Freetown dans la nuit du lundi.    Trois jours de pluie torrentielles ont provoqué le glissement de tout un pan de la colline dans le quartier de Regent surplombant le centre de Freetown et des inondations dans toute la capitale  qui abrite plus d'un million d'habitants.    Plus de 3.000 habitants du quartier Regent  ont été reçus dans  un centre d'accueil ouvert par les autorités pour  les venir en aide .   Toutes les familles tous les groupes ethniques toutes les régions ont été directement touchés et affectés par ce désastre.    Le président alpha condé suite apporte son soutien inconditionnel à son homologue Bai koroma suite à ce incident malheureux. 
    Ecrit le mardi, 15 août 2017 23:13 soyez le premier à commenter ! Lu 214 fois
  • ALPHA CONDE RÉAGIT À L’ATTAQUE TERRORISTE DE OUAGADOUGOU
    Ecrit par
    ALPHA CONDE RÉAGIT À L’ATTAQUE TERRORISTE DE OUAGADOUGOU Le président guinéen Alpha Conde, président en exercice de l’Union Africaine, a réagit  lundi à l’attaque terroriste menée dans la nuit de dimanche à lundi par des jihadistes présumés contre un restaurant à Ouagadougou, qui a fait 18 morts et une dizaine de blessés. Le numéro un guinéen qualifie de révolte et d’indigne l’attaque perpétrée contre le restaurant Istanbul située à l’Avenue Kwameh Nkrumah non loin de l’aéroport international de Ouaga.  «De tels actes portent atteinte aux populations et à l’économie des pays…Ça dépasse tout entendement, parce que c’est la deuxième fois qu’il y a des attaques en ville. C’est vraiment un sentiment de révolte, d’indignation. », Regrette le président en exercice de l’Union Africaine. Par ailleurs le locataire du palais Sekhoutoureya, appelle à renforcer le G5 Sahel,  « Nous devons renforcer le soutien au Groupe des 5 [G5 Sahel, NDLR] », a suggéré le numéro un guinéen.  A rappeler que c’est la deuxième fois que la capitale Bourkinabé est visée par les terroristes. Ousmane Barry
    Ecrit le lundi, 14 août 2017 19:24 soyez le premier à commenter ! Lu 295 fois
  • La Belgique et la Guinée signent une convention de 68 milliards GNF
    Ecrit par
    La Belgique et la Guinée signent une convention de 68 milliards GNF   Une convention de prêt concessionnel de 6,5 millions d’euros, soit environ 67,9 milliards GNF vient d’être signé la Guinée et le royaume belge. Cette convention de prêt  porte sur l’approvisionnement en eau potable des populations en zones rurales. Cet argent va permettre l’installation de 120 stations de traitement d’eau.« L’amélioration des conditions de vie reste une priorité. C’est un élément essentiel pour assurer un développement durable. A travers ce projet, nous visons la réduction de la mortalité infantile et l’allègement des corvées pour les femmes», a expliqué l’ambassadeur Philippe Colyn.De son côté, Malado Kaba, ministre de l’Economie et des Finances, dira que cette aide financière répond aux initiatives gouvernementales destinées à réduire le déséquilibre entre les milieux urbains et ruraux.Il faut préciser que ces 6,5 millions d’euros constituent une partie des 15 millions d’euros du programme de coopération au développement entre la Belgique et la Guinée. Abdoulaye Traoré
    Ecrit le lundi, 14 août 2017 17:23 soyez le premier à commenter ! Lu 261 fois
  • Labé : Des présumés bandits arrêtés par la police
    Ecrit par
    Labé : Des présumés bandits arrêtés par la police Des présumés coupeurs de route viennent de tomber dans le filet des services de sécurité de Labé. Ils sont accusés d’avoir attaqué un conducteur de taxi-moto.   Le 8 août 2017, des hommes ont attaqué un conducteur de taxi-moto à Labé. Ils l’ont poignardé mais faisant face à une résistance farouche du conducteur, ils n’ont pas pu s’enfuir avec la moto.Le syndicat des conducteurs de taxis-motos et la police ont engagé des enquêtes qui ont été fructueuses, puisque ce vendredi 11 août, les présumés bandits ont été mis aux arrêts par les services de sécurité de Labé.
    Ecrit le vendredi, 11 août 2017 21:35 soyez le premier à commenter ! Lu 283 fois
  • Quand il y a eu la mutinerie de 1996, le président Abdoul Diouf voulait convaincre Alpha Condé d’être le Premier ministre
    Ecrit par
    Quand il y a eu la mutinerie de 1996, le président Abdoul Diouf voulait convaincre Alpha Condé d’être le Premier ministre    a-t-il révélé lors de l’assemblée générale du parti au pouvoir. Ayant eu vent de la démarche de l’ancien président du Sénégal, ‘’Alpha Condé s’est déplacé pour aller le voir parce que c’est un grand frère. S’il attendait qu’Abdou Diouf vienne vers lui, il ne pouvait pas refuser’’. Pendant tout son combat dans l’opposition, affirme-t-il, Alpha Condé s’est ‘’battu et a évité la voie de la connivence avec les équipes qui se sont succédé à la tête de notre pays’’. Selon lui, la marche du 2 aout est ‘’une manifestation historique qui a permis de démontrer la force de l’opposition’’. Cette manifestation, selon Papa Koly Kourouma, a également permis de démontrer que l’opposition est capable d’organiser une manifestation pacifique et civilisée. ‘’Il y a eu de la mobilisation et la discipline’’, se félicite l’ancien ministre de l’Energie, qui précise que cette protestation de rue a permis de ‘’démontrer qu’on peut avoir aussi des relations de bonne cohabitation avec les forces de sécurité’’.   Idrissa Camara
    Ecrit le jeudi, 10 août 2017 23:24 soyez le premier à commenter ! Lu 300 fois
  • Une deception totale nous exprimes un ex-membre du RPG sur la governance d'Alpha Condé.
    Ecrit par
    Une deception totale nous exprimes un ex-membre du RPG sur la governance d'Alpha Condé.   Plusieurs entreprises ont  fermé  depuis l'arrivée au pouvoir en 2010 du president Alpha condé nous temoigne Mohamed Lamine Kaba president du parti Force des intègres pour la democratie et la liberté  (FIDEL) ancien directeur de campagne d'Alpha Condé au Senegal.  "Si ya eu nomination du president de la republique Alpha condé au detriment des anciens ministres et premiers ministres c'est parce que nous étions tous conscient que ces anciens premiers ministres sont associés a la décheance de la republique " nous exprimes  Mohamed Kaba.    
    Ecrit le jeudi, 10 août 2017 22:39 soyez le premier à commenter ! Lu 260 fois
  • L'actuel ministre d’Etat Conseiller Personnel du president de la republique Alpha Condé a été entendu ce jeudi 10 août 2017 par le pool des juges en charge du dossier du 28 septembre 2009.
    Ecrit par
    L'actuel ministre d’Etat Conseiller Personnel du president de la republique Alpha Condé a été entendu ce jeudi 10 août 2017 par le pool des juges en charge du  dossier du 28 septembre 2009. Tibou Camara se rejuie de son temoignage sur ce dossier. « La démocratie exige la transparence et l’autorité de la justice c’est la vérité. J’avais dit que si je recevais une convocation de la Justice de mon pays j’y répondrai sans hésitation et sans la moindre fébrilité. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui. Tout s’est très bien passé dans le respect et dans la courtoisie. Ce qu’il faut retenir, seule la vérité est constante. Parce que le meilleur juge en fin de compte c’est l’histoire qui s’écrit dans le temps et avec toutes les générations lointaines que proches. Tout s’est très bien passé dans la courtoisie, mais vous comprendrez bien que je ne peux violer le secret de l’instruction en vous disant ce qui s’est passé dans les discussions que j’ai eues avec le pool des juges. Je me sens heureux d’avoir répondu à l’appel de la justice de mon pays. Je suis heureux aussi d’avoir pu témoigner enfin.. C’est un homme confiant comme toujours qui a la conscience tranquille que vous avez devant vous et qui tout au long de l’histoire de son pays et pour les différentes fonctions qu’il a eu à exercer l’a fait en toute conscience dans le respect d’une certaine éthique et dans le respect de l’intérêt de notre pays, de son l’intégrité et des droits et des libertés de chaque citoyen.     Mon souhait était qu’il y ait le maximum de transparence possible, que le témoignage que j’avais à faire soit également partagé par…
    Ecrit le jeudi, 10 août 2017 20:59 soyez le premier à commenter ! Lu 246 fois
  • MATD: la Ceni siège au sein du comité de l’accord de suivi
    Ecrit par
    MATD: la Ceni siège au sein du comité de l’accord de suivi La 14ème session du Comité de suivi de l’Accord politique du 12octobre 2016 s’est tenue ce mardi 8 août au ‘’Petit Palais’’, de 10h à12h, sous la conduite de son président, le général Bouréma Condé,Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.Une session qui a connu la participation des représentants de laMouvance, de l’Opposition, de la Société civile, des commissionstechniques ainsi que des partenaires techniques et financiers.La CENI a signé son retour, pour le plus grand bonheur de tous les participants.Dans son allocution d’ouverture, le Ministre Bouréma Condé a tenu àrappeler que de la 1ère à la 14ème session, il y a eu bel et bien desavancées dans la mise en œuvre de l’accord politique du 12 octobre2016 notamment, le code électoral et le code des collectivités localesont été promulgués.Il s’est ensuite prononcé sur les marches et les meetings del’opposition qui se sont organisés ces derniers jours sans violences.Sans oublier le communiqué de monsieur le Président de la Républiqueen date du 31 juillet 2017 qui insiste sur la nécessité de respectertous les engagements pris dans les délais convenus.L’honneur est ensuite revenu aux rapporteurs des trois grandescommissions techniques de faire leur communication sur ce qui a étéfait entre la 13ème et la 14ème session._ La commission ‘’Fichier électoral-Elections communales-CENI’’, aparlé de son plan d’action et de sa rencontre avec la CENI. Unerencontre au cours de laquelle l’audit du fichier électoral et lechronogramme des élections locales ont occupé une place de choix._ La commission ‘’Neutralité de l’administration publique etcommunication’’ a dévoilé…
    Ecrit le jeudi, 10 août 2017 00:33 soyez le premier à commenter ! Lu 289 fois
  • Rehaussement des primes des Enseignants : Yéro Baldé revient sur cette mesure
    Ecrit par
    Rehaussement des primes des Enseignants : Yéro Baldé revient sur cette mesure Les acteurs du système éducatif guinéen sont depuis vendredi en conclave à Conakry. L’objectif de cette rencontre est de dresser le bilan des actions prioritaires du Plan d’Action Annuel (PAA) 2016-2017 du MESRS et des institutions selon les six (6) axes stratégiques à savoir « Améliorer la gouvernance du système et des institutions ; Améliorer l’accès et l’équité ; Développer la qualité des enseignements, des apprentissages et de la recherche ; Développer les compétences et motiver le personnel ; Renforcer le financement et diversifier les sources ; Promouvoir la coopération universitaire, scientifique et technique. ». Au cours de la rencontre de 48 heures à Conakry, le gouvernement a annoncé le rehaussement de primes enseignantes. Selon le Chef du département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, la mesure vise à améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants, et mais aussi leur attirer davantage dans le secteur. Yéro Baldé revient sur cette décision du gouvernement :  « Si on prend le salaire de nos enseignants, c’est le plus bas de la sous-région parce que nous avons consulté ailleurs. Au-delà de l’aspect pédagogique, il y a aussi l’aspect attraction des enseignants dans ce secteur là. Et, qui dit attraction, dit conditions de vie et de travail. Comme nos enseignants sont très mal rémunérés, nous avons donc trouvé un moyen de faire venir les meilleurs dans ce secteur là en améliorant les primes de fonction mensuelles qui était très faibles. Le maximum, c’était cinquante mille francs (50 000) ; et,…
    Ecrit le samedi, 05 août 2017 17:19 soyez le premier à commenter ! Lu 270 fois
  • L’opposition suspend ses manifestations
    Ecrit par
    L’opposition suspend ses manifestations Au terme d’une plénière tenue jeudi au QG de l’UFDG, l’opposition républicaine a annoncé la suspension des manifestations de rue. Cette décision fait suite au départ des pèlerins Aux Lieux Saints de l’islam « En raison du départ pour la Mecque des pèlerins guinéens et pour faire suite à la demande des associations islamiques, l’opposition républicaine a décidé de suspendre ses manifestations pacifiques jusqu’à la fin des opérations liées au départ de nos pèlerins », a déclaréAlhousseny Makanera. Toutefois, précise l’ancien ministre de la Communication devenu porte-parole de l’opposition républicaine, ‘’L’opposition républicaine réaffirme sa détermination à  poursuivre ses manifestations pacifiques sur les voies et places publiques jusqu’à la satisfaction intégrale de ses revendications légitimes ». Après le succès enregistré lors de marche du 02 Août, les opposants avaient projeté deux autres marches, respectivement le 09 et le 16 Août, qui n’auront pas lieu finalement. Oumar Cissé
    Ecrit le vendredi, 04 août 2017 17:03 soyez le premier à commenter ! Lu 331 fois
  • CENI : La garde et le véhicule de commandement de Bakaray Fofona retirés
    Ecrit par
    CENI : La garde et le véhicule de commandement de Bakaray Fofona retirés Alors que le président déchu de la CENI rappelait la veille d’être le président légitime de l’institution électorale, le véhicule de commandement et la garde rapprochée de Bakary Fofana ont été retirés par une équipe de la gendarmerie nationale conduite par le Colonel Balla Samoura. Et pourtant, son successeur à la tête de la CENI, Me Salifou Kébé, avait lancé un  ultimatum de 24 heures à Bakary Fofana pour rendre les bureaux à la nouvelle équipe. Mais le président contesté de la CENI, qui a introduit un recours à la Cour Constitutionnel, ne s’avoue pas vaincu.  « Sans raisons justifiées, les auteurs de la crise cherchent à m’évincer avec force et à s’autoproclamer avec force. Aussi, les mêmes auteurs veulent faire une passation avec force, tenir des plénières avec force et convoquer le personnel administratif avec force. Alors qu’ils convoquent régulièrement les journalistes sans raison valable, des menaces sont adressés à mes proches et moi par SMS. En dépit de tout, je suis et demeure le Président légitime de la CENI. (…) Je ne me laisserai pas prendre en otage, ni sacrifier la Guinée, ni satisfaire des revendications financières irréalistes qui si elles sont acceptées, coûteront injustement plus de huit (8) milliards de francs chaque année aux contribuables guinéens. », rappelle le président déchu de la CENI. Ousmane Barry
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 17:38 soyez le premier à commenter ! Lu 358 fois
  • En Guinée, le président Condé demande l'application des accords d'octobre 2016
    Ecrit par
    En Guinée, le président Condé demande l'application des accords d'octobre 2016 Tentative de décrispation politique en cours en Guinée et cela après plusieurs meetings réussis de l'opposition pour exiger du pouvoir l'application des accords signés entre la mouvance et l'opposition en octobre 2016. Accords qui prévoyaient notamment la révision du code électoral, l'audit du fichier électoral, l'organisation des élections locales et l'indemnisation des familles des victimes des violences politiques de ces dernières années.Dans un communiqué signéa demandé à ses collaborateurs d'appliquer ou de faire appliquer l'intégralité de ces accords. Tibou Kamara, ministre d'Etat et conseiller personnel du chef de l'Etat, explique que le président Condé ne souhaite pas que la confiance née de ces accords ne retombe. « Il faut dire que face aux difficultés nées de l’application de l’accord et de la crise de confiance entre les acteurs consécutive à cela, le chef de l’Etat, qui est parfaitement dans son rôle et qui a le souci que le pays maintienne le climat de paix qui règne en ce moment, a cru devoir rappeler à chacun la parole donnée par rapport au respect des engagements issus de l’accord politique. Il a été clair : il faut que chacun fasse sa part du devoir, assume sa part de responsabilité. Parce qu’il y a des tâches qui lui incombent à titre personnel, je crois qu’il l’a fait. Et il y a d’autres tâches qui doivent être accomplies par d’autres institutions concernées par l’accord politique et impliquées dans sa mise en œuvre effective. Donc c’est un appel à la responsabilité, au sens du devoir qu’il a…
    Ecrit le mercredi, 02 août 2017 13:35 soyez le premier à commenter ! Lu 317 fois
  • Le Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) face aux hommes des médias
    Ecrit par
    Le Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) face aux hommes des médias Le Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) face aux hommes des médiasLe Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) face aux hommes des médiasLe Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) face aux hommes des médiasPoursuivant, le Président de la CENI ajoute : «Nous nous sommes entendus et une commission a été mandatée pour proposer, conformément à la loi, un mécanisme et ses missions en phase avec les textes réglementaires. Ceci n’implique guerre l’acceptation du comité de trésorerie. En lieu et place, une cellule technique a été proposée conformément aux dispositions intérieures de la CENI. Une commission devrait définir les missions de cette cellule et ceci impliquant que toutes les mentions ou dispositions contraires à la loi devraient être abandonnées. Nous sommes surpris et étonnés de l’explication donnée à cette main tendue en affirmant que j’aurais accepté le comité de trésorerie et que j’aurais également présenté des excuses. Cela n’a jamais été le cas», ajoute-t-il Poursuivant, le Président de la CENI ajoute : «Nous nous sommes entendus et une commission a été mandatée pour proposer, conformément à la loi, un mécanisme et ses missions en phase avec les textes réglementaires. Ceci n’implique guerre l’acceptation du comité de trésorerie. En lieu et place, une cellule technique a été proposée conformément aux dispositions intérieures de la CENI. Une commission devrait définir les missions de cette cellule et ceci impliquant que toutes les mentions ou dispositions contraires à la loi devraient être abandonnées. Nous sommes surpris et étonnés de l’explication donnée à cette main tendue en affirmant que j’aurais accepté le comité de…
    Ecrit le lundi, 03 juillet 2017 22:55 soyez le premier à commenter ! Lu 545 fois
  • Kankan : accident mortel L'artiste guinéen Rnb Lord Djoumessy et son staff sont morts
    Ecrit par
    Kankan : accident mortel  L'artiste guinéen Rnb Lord Djoumessy et son staff sont morts Kankan : accident mortel L'artiste guinéen Rnb Lord Djoumessy et son staff sont morts lorsque leur véhicule a percuté une vache sur la route de Kankan , à la rentrée de Sarayah .Les six jeunes décédés , se rendaient à Kankan pour un concert live , le jour de la fête de ramadan. Paix à l' âme des défunts . Nos condoléances aux familles endeuillées .Mercredi , 21 juin 2017.
    Ecrit le jeudi, 22 juin 2017 03:49 soyez le premier à commenter ! Lu 640 fois
  • Accusé de viol, Marcus du groupe Banlieuz’art livre sa version des faits
    Ecrit par
    Accusé de viol, Marcus du groupe Banlieuz’art livre sa version des faits   L’artiste guinéen, Abdoul Aziz Bangoura alias Marcus du groupe de rap urbain banlieuz’art et son coaccusé Koulako Kourouma dit Simbo ont comparu pour la 2ème fois au tribunal de première instance de Conakry. Le rappeur est accusé par Fatoumata Diaraye Barry, la plaignante, de séquestration et de viol. ‘’Après une soirée, à Seven Eleven que nous avons passée ensemble, j’ai demandé à rentrer chez moi, mais il n’a pas accepté en me proposant de rentrer avec lui à Kobayah où il loge’’ explique –t-elle. Avant d’ajouter : ‘’Il m’a obligé de rentrer dans la chambre avec lui laissant ses amis au salon et il m’a violé’’. Des accusations que rejette l’artiste qui donne sa version des faits : ‘’ l’affaire remonte en 2015 lorsqu’un jour Diaraye (la plaignante) m’a appelé au téléphone pour dire qu’elle a vu mon numéro dans le rêve et qu’on devrait se rencontrer pour qu’elle m’explique davantage. Ce qui fut fait une nuit au restaurant Seven Elven à Kipé’’ après plusieurs mois de communication téléphonique avec elle . Après l’avoir rencontré et quelques explications, poursuit l’accusé, ‘’j’ai continué ma soirée et c’est à 2 heures du matin lorsque mes amis m’ont interpellé pour dire que la fille est toujours au dehors, je ne voulais pas la laisser seule rentrer à Coyah j’ai donc décidé de l’héberger chez moi la nuit, moi j’ai dormi dans la chambre avec des amis et elle au salon avec mes cousins, en aucun moment je ne l’ai touché, Voilà comment les choses se déroulées’’…
    Ecrit le mercredi, 21 juin 2017 19:36 soyez le premier à commenter ! Lu 545 fois
  • Incident diplomatique entre Ryad et Doha : Quand Alpha Condé se propose d’être le médiateur
    Ecrit par
    Incident diplomatique entre Ryad et Doha : Quand Alpha Condé se propose d’être le médiateur   Au lieu de chercher à résoudre les multiples problèmes auxquels son pays est confronté, Alpha Condé se propose  d’être le médiateur  entre l’Arabie Saoudite et le Quatar. Soupçonné d’être le bailleur des fonds de l’Etat islamique qui multiplie les attaques terroristes dans le monde, le Quatar est de plus en plus isolé aujourd’hui. Plusieurs pays le  Sénégal, le Tchad, mais aussi la Mauritanie, ont rappelé leurs ambassadeurs. L’Arabie Saoudite quant à elle a fermé ses frontières avec le Quatar. Ainsi, ce petit pays, mais dont l’économie reste solide est de plus en isolé. Face à cette situation, le président guinéen a adressé un courrier à cet effet pour demander à qu’il soit médiateur dans cette crise. Extraits…. « Je voudrais vous réaffirmer mon entière disponibilité, en ma qualité de président en exercice de l'Union africaine et de président d'un pays frère musulman (...) d'apporter mon intermédiation et d'oeuvrer sans relâche avec toutes les bonnes volontés du monde afin de trouver une solution pacifique et rapide à cette crise inopportune ». Abdoulaye Traoré
    Ecrit le lundi, 12 juin 2017 16:41 soyez le premier à commenter ! Lu 618 fois
  • Mouvement UFDG- Renouveau avec BAH Oury
    Ecrit par
    Mouvement UFDG- Renouveau avec BAH Oury L’action politique nécessite des sources de financement pérennes, régulières, saines et conformes à la législation nationale en vigueur en la matière. Pour ce faire, pour la première fois  nous lançons une campagne nationale de collecte de ressources financières auprès   de toutes les personnes qui partagent notre démarche politique et qui souhaitent voir notre projet de société pour une Guinée réconciliée, juste et prospère se réaliser dans un proche avenir. Engagés dans une profonde démarche de « faire la politique autrement » pour la rénovation des mœurs politiques, pour la démocratisation de la société guinéenne, pour l’émergence d’une nouvelle classe politique plus attentionnée aux besoins et aux aspirations des populations et pour l’implication la plus large des jeunes et des femmes, nous sollicitons votre aide pour réussir ces défis. Comme vous le savez, pour nourrir tout projet collectif il faut disposer de moyens financiers. Ces moyens serviront pour payer les déplacements des militants, mettre en place des structures organisationnelles solides et efficaces, disposer d’une logistique pour la communication, assurer le minimum vital pour des équipes de volontaires qui se consacrent entièrement à la cause commune et enfin financer des projets spécifiques comme notre participation aux prochaines élections locales. Pour atteindre ces objectifs,nous lançons cette campagne de collecte de ressources pour assurer notre capacité à mener à bien les programmes que nous ambitionnons de construire ensemble. Nous avons besoinde votre contribution aussi modique (à partir de 2000 GNF) soit-elle par mois ou par semaine selon vos moyens, car  ce sont les petits ruisseaux qui font les grands fleuves. L’apport…
    Ecrit le lundi, 05 juin 2017 23:06 soyez le premier à commenter ! Lu 587 fois
  • Le journaliste Mohamed Mara, animateur des ‘’Grandes Gueules’’ d’Espace fm suspendu
    Ecrit par
    Le journaliste Mohamed Mara, animateur des ‘’Grandes Gueules’’ d’Espace fm suspendu   Dans une décision rendue publique jeudi, la Haute Autorité de la Communication a suspendu Mohamed Mara, journaliste-animateur de l’émission « les Gandes Gueules » de la radio Espace fm. Cette suspension ‘’d’un mois s’étendra du 02 juin au 1er  juillet 2017’’, rappelle l’organe régulateur des médias en Guinée. De même, l’émission « les Grandes Gueules » est suspendue du 05 au 09 juin prochain. La HAC reproche à la radio Espace Fm et à son journaliste de tenir des « propos violents et grossiers à l’égard de millions de Guinéens dignes dont la réputation et l’honneur » qui ont été atteints lors de l’émission ‘’Grandes Gueules’’ diffusée le mardi 30 mai 2017 sur les antennes de cette radio. Interprétant subjectivement le Code civil guinéen, Mohamed Maaa déclaré que « tous les enfants nés à partir de 1968 [dans les familles polygames] sont des batards ». Des propos jugés violents par la Haute Autorité de Communication, qui est finalement passée à la vitesse supérieure. Toutefois la suspension de notre confrère qui avait pourtant demandé des excuses suscite des vives réactions en Guinée. Certains vont jusqu’à parler d’un règlement de compte, mais les travailleur de cette radio Espace, restent serein, après l’annonce de la suspension de journalise et son l’émission les « Grandes Gueules . » Ousmane Barry
    Ecrit le vendredi, 02 juin 2017 17:05 soyez le premier à commenter ! Lu 631 fois
  • Les conseils de l’Ambassadeur de la Guinée aux étudiants de Tunis : « Donnez la priorité à vos études…. »
    Ecrit par
    Les conseils de l’Ambassadeur de la Guinée aux étudiants de Tunis : « Donnez la priorité à vos études…. » Invité à la 14ème journée culturelle des étudiants guinéens à Tunis, le 26 mai dernier dans la capitale tunisienne, l’Ambassadeur de la Guinée en Algérie et en Tunisie, dont la présence à cette cérémonie a été vivement saluée par les étudiants Africains, a demandé aux étudiants de donner la priorité à leurs études. Son Excellence Ousmane Diao Baldé, accompagné de son épouse et certains cadres de l’Ambassade, se dit heureux de prendre part à cet événement culturel des étudiants guinéens de Tunis. Saluant de passage la présence massive des autres étudiants Africains dans la salle, au lendemain de la fête de l’Union Africaine, le diplomate guinéen a formulé des sages conseils aux étudiants, avant d’insister sur la nécessité pour eux de respecter les lois et règlements du pays hôte. Au micro de Guineetv1, le diplomate guinéen a lancé un appel pressant aux étudiants. Extraits…. «Lorsqu’on m’a parlé de la journée culturelle guinéenne ça coïncide avec la fête de l’Unité Africaine hier le 25 Mai et vu que par la volonté des Chefs d’Etats Africains et des Gouvernement Africains, c’est le Chef de l’Etat guinéen, le Pr Alpha Condé qui préside l’Union Africaine avec la volonté des autres Chefs d’Etat, c’est une fierté,  un réconfort moral pour la communauté guinéenne et l’Ambassade de Guinée de venir assister, soutenir la fête de la jeunesse Africaine aujourd’hui, le 26 mai à Tunis. C’est en cela que je vous félicite, je vous remercie, je vous encourage. J’ai aussi la chance d’être là aujourd’hui parmi vous, je ne…
    Ecrit le vendredi, 02 juin 2017 12:15 soyez le premier à commenter ! Lu 807 fois
  • DECRYPTAGES : CELLOU DALEIN INVITE DE RFI
    Ecrit par
    DECRYPTAGES : CELLOU DALEIN INVITE DE RFI Le vendredi 26 mai 2017, Cellou Dalein Diallo Président de l’UFDG a été l’invité de RFI. Il a répondu à différentes questions de Christophe Boisbouvier. Passons en revue ses réponses et les confronter à un examen critique face à la réalité des faits. Cellou Dalein Diallo :Pas du tout parce qu’il (Alpha Condé) n’a jamais été élu dans des élections transparentes.En 2015, il y a eu une fraude massive. On a commencé par tripatouiller le fichier et vous ne trouverez dans aucun pays où le total des électeurs représente 95% de la population. Ils ont procédé à un enrôlement massif des enfants dans les circonscriptions réputées acquises à monsieur Alpha Condé pour qu’il puisse gagner. Décryptage : Cellou Dalein Diallo savait que les conditions de transparence et d’équité n’étaient pas réunies avant les élections présidentielles de 2015. Il avait accepté de signer les accords politiques d’août 2015 par lesquels l’opposition a accepté de participer aux élections présidentielles à condition que des délégations spéciales soient érigées sur 128 communes des plus importantes du pays. Donc c’est en connaissance de causes qu’il a accepté de participer à ces élections. Cellou Dalein Diallo : Oui, on a toujours privilégié le dialogue et la concertation. La rue a été un recours qu’on a utilisé malgré nous, lorsqu’il n’y a aucune volonté politique d’ouvrir le dialogue. Nous avons organisé une marche pacifique, le 16 août, qui a mobilisé près de 700 000 personnes. Le lendemain, monsieur Alpha Condé m’a écrit une lettre pour dire qu’il souhaite qu’on se rencontre.…
    Ecrit le mardi, 30 mai 2017 18:43 soyez le premier à commenter ! Lu 676 fois
  • PodcastCellou Dalein Diallo: Alpha Condé «n'a jamais été élu dans des élections transparentes»
    Ecrit par
    PodcastCellou Dalein Diallo: Alpha Condé «n'a jamais été élu dans des élections transparentes»   2017 est une année faste pour Alpha Condé. L'homme préside à la fois la Guinée et l'Union africaine. Mais son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, ne s'avoue pas vaincu et vise la présidentielle de 2020. De passage à Paris, le chef de file de l'opposition guinéenne répond aux questions de Christophe Boisbouvier.RFI : Voilà plus de six ans que vous vous opposez à Alpha Condé, mais celui-ci a été réélu haut la main en 2015. Et aujourd’hui, il est même président en exercice de l’Union africaine. Est-ce que vous ne perdez pas du terrain par rapport à lui ?   Cellou Dalein Diallo : Non. Pas du tout parce qu’il n’a jamais été élu dans des élections transparentes. En 2015, il y a eu une fraude massive. On a commencé par tripatouiller le fichier et vous ne trouverez dans aucun pays où le total des électeurs représente 95% de la population. Ils ont procédé à un enrôlement massif des enfants dans les circonscriptions réputées acquises à monsieur Alpha Condé pour qu’il puisse gagner. En octobre 2016, après cinq ans de bras de fer, vous avez accepté de signer un accord politique avec Alpha Condé. Pourquoi ce changement de stratégie, parce que quelquefois il vaut mieux se parler que de s’affronter ?Oui, on a toujours privilégié le dialogue et la concertation. La rue a été un recours qu’on a utilisé malgré nous, lorsqu’il n’y a aucune volonté politique d’ouvrir le dialogue. Nous avons organisé une marche pacifique, le 16 août, qui a mobilisé près…
    Ecrit le vendredi, 26 mai 2017 18:07 soyez le premier à commenter ! Lu 675 fois
  • Disparition: Jean-Karim Fall, figure de France 24 et de RFI nous a quittés
    Ecrit par
    Disparition: Jean-Karim Fall, figure de France 24 et de RFI nous a quittés France Médias Monde a appris avec un immense chagrin la disparition brutale, le vendredi 26 mai, de Jean-Karim Fall à l’âge de 59 ans. Il était en mission à Taormina, en Sicile, où il couvrait le Sommet du G7 pour France 24. A RFI, certains l'avaient rebaptisé « tonton ». C'est dire tout le respect que lui vouaient ses collègues. Les plus jeunes en particulier qui voyaient en lui un modèle dans la profession. Tonton fligueur parfois, car Jean-Karim Fall était exigeant. Mais toujours avec humour. En deuxième partie de carrière, il était devenu un habitué des voyages officiels et des grands sommets africains. Mais s'il savait les faire « vivre » à l'antenne, c'est parce qu'il s'était nourri d'années et d'années de terrain africain. Personne n'avait oublié ses grands faits d'armes : la guerre civile au Liberia, la première crise Ebola au Zaïre, il était l'un des rares à s'être rendu au coeur de la zone infectée.Journaliste tout terrain, mais pas tête brûlée. De son adolescence au Niger, Jean-Karim Fall avait gardé l'art de la palabre y compris avec les militaires, ce qui lui permettait de savoir calmer le jeu au besoin. Percutant lors de ses interviews avec les chefs d'Etat, Jean-Karim Fall se faisait peu d'illusion sur les coulisses parfois peu reluisantes de la politique africaine. Mais il n'en était pas devenu cynique pour autant. Car il aimait ce continent et cultivait son sens de l'humour. Y compris face aux pressions.   Parmi les anedoctes, qu'il aimait raconter, citons ce jour…
    Ecrit le vendredi, 26 mai 2017 18:02 soyez le premier à commenter ! Lu 935 fois
  • Forum des Médias Africains à Tunis : Guineetv1 et la RTG représentent la Guinée
    Ecrit par
    Forum des Médias Africains à Tunis : Guineetv1 et la RTG représentent la Guinée   Le Forum des Médias Africains a ouvert ses travaux ce mercredi à l’hôtel Africa de Tunis, par une exposition des produits et services tunisiens. Pendant trois jours (les 24, 25 et 26 mai, les représentants des médias Africains vont échanger sur des questions de coopération et d‘intégration interafricaine. La rencontre de Tunis sera sanctionnée par la mise en place du Conseil des Médias Africains, qui sera une plateforme d’échanges, des discussions et des propositions pour une synergie d’actions. Outre les médias tunisiens et français présents à cette rencontre d’échanges, on note la présence des médias Sénégalais, Burkinabés et guinéens.  La presse guinéenne est représentée par Guineetv1 et la RTG. La deuxième journée prévue ce 25 mai, fête de l’Union Africaine, sera marquée par la présence des  membres du Gouvernement dont le ministre Tunisien de l’Agriculture et d’autres personnalités du Gouvernement , qui sont annoncés. Abdoul Wahab Barry, envoyé spécial Guineetv1.
    Ecrit le mercredi, 24 mai 2017 23:23 soyez le premier à commenter ! Lu 1331 fois
  • Les graves révélations d’Ousmane Gaoual sur Lansana Kouyaté
    Ecrit par
    Les graves révélations d’Ousmane Gaoual sur Lansana Kouyaté « Quand j’ai écouté le PEDN faire comme si il faisait une révélation je me demande s’il pèse leurs mots. J’ai entendu M. Kouyaté j’avais honte à sa place parce que c’est quelqu’un qui a assumé de grandes responsabilités dans ce pays et qui été impliqué dans des trafics d’argent qu’il est allé domicilier au BNP de Paris que tout le monde connait. (…) il a acheté un hôtel particulier au VIIIème arrondissement de Paris, qu’il explique aux Guinéens comment un fonctionnaire de l’Etat peut être payé à 5 millions d’euros. » Ousmane Gaoual Diallo est bien amer. En évoquant cette histoire d’hôtel parisien, la démarche rappelle étrangement le comportement peu orthodoxe de Lansana Kouyaté, alors Premier ministre de consensus. Il s’agit, selon Chantale Colle d’un vol orchestré par LK auprès d’un homme d’affaires du nom d’El Abdallah : « Dans les discussions, lors d’un dîner, un important l’homme d’affaires révélait ce dont il a été victime dans notre pays en 2007 alors que Lansana Kouyaté était premier ministre. Il nous rapporté avoir perdu 12 à 13 millions USD en Guinée. El Abdallah était venu six ou sept en Guinée, et Kouyaté lui a pris ce montant. Il a été reçu par M. Doré des Finances d’alors et a aussi fait un don de 500 ordinateurs…Rien n’a été vu » Chantale a dénoncé par ailleurs la gabegie de LK : « Lansana Kouyaté a dépensé plus d’argent que l’ensemble des PM réunis que nous avions connus avant lui. Et je maintiens cette position » insiste Chantal Colle,…
    Ecrit le samedi, 20 mai 2017 15:10 soyez le premier à commenter ! Lu 1003 fois
  • Budget du Chef de l’opposition : « Cellou a l’habitude de tout prendre pour lui seul. », réagitBah Oury
    Ecrit par
    Budget du Chef de l’opposition : « Cellou a l’habitude de tout prendre pour lui seul. », réagitBah Oury Alors que la relation entre les deux hommes restent tendue depuis la présidentielle de 2015, Bah Oury, Vice-président exclu de l’UFDG ne fait pas de cadeau à son ancien collaborateur, Cellou Dalein Diallo. Réagissant à la polémique qui tourne autour du budget alloué au Chef de l’opposition, dont le montant annuel s’élève à  5 milliards de francs guinéens, l’ancien Vice-président de l’UFDG dénonce :  «  Cellou a l’habitude de tout prendre pour lui seul. C’est ce qui a fait qu’on ne s’entendait pas autour du patrimoine de L’UFDG qu’il accaparait…quand il y a des dons pour le parti, il dit que c’est pour lui. C’est donc la même chose qui est faite là, il a démarché pour ce poste de chef de file de l’opposition, il faisait des marches pour obtenir cette subvention, et il va l’utiliser seul. C’est dommage que les gens viennent en politique, que pour se remplir le ventre ». Bien qu’il avait gagné le procès sur son exclusion, Bah Oury n’a toujours pas été réintégré au sein de cette formation politique dont il est le fondateur.  Il a d’ailleurs été remplacé à son poste de Vice-président chargé des relations extérieures et la Communication, par Chérif Bah, ancien Gouverneur de la Banque Centrale. Malgré tout, Bah Oury ne savoure pas vaincu ! Oumar Cissé  
    Ecrit le vendredi, 19 mai 2017 16:00 soyez le premier à commenter ! Lu 915 fois
  • Kagbelen village : accident mortel
    Ecrit par
    Kagbelen village : accident mortel   Apres celuis de la semaine dernière un autre  accident mortel vient de se produire à Kagbelen village , dans Dubreka , ce mardi 9 mai 2017 . Le bilan fais  4 morts sur le coup et plusieurs blessés . L'accident est causé par un camion qui est rentré en collision avec une Renault express . Revolté la population de Dubreka exprime sa colère en incendiant le camion . En une semaine , les habitants de Dubreka arregistre  plusieurs pertes en vie humain provoqué par des  accident de circulation . Que l'âmes des défunts repose en paix .
    Ecrit le mardi, 09 mai 2017 15:03 soyez le premier à commenter ! Lu 1125 fois
  • Corruption : le Gouvernement guinéen s’est réjoui de la condamnation de l’ancien ministre Mahmoud Thiam
    Ecrit par
    Corruption : le Gouvernement guinéen  s’est réjoui de la condamnation de l’ancien ministre Mahmoud Thiam L’ancien ministre des Mines de la République de Guinée, Mahmoud Thiam, a été condamné aux États-Unis pour blanchiment d’argent et corruption active. À la suite de six heures de délibération, des jurés indépendants de la Cour du District Sud à New York, aux Etats-Unis, ont rendu un verdict unanime à l’encontre de Mahmoud Thiam, qui occupait le poste de ministre des Mines entre 2009 et 2010. Les procureurs ont démontré qu’un riche homme d’affaires à Hong Kong, Sam Pa, a versé à Mahmoud Thiam 8,5 millions de dollars américains pour aider sa société, China International Fund Ltd, à conclure avec le gouvernement de l’époque un accord de développement d’une valeur de 7 milliards de dollars américains. Les procureurs ont démontré que le sieur Mahmoud Thiam a utilisé cet argent pour s’offrir des séjours dans des hôtels de luxe, acheter des bijoux, payer des cours de ski et les frais de scolarité de ses enfants dans des écoles privées, acquérir un piano à queue de la marque Steinway et un domaine de 30 hectares à New York, d’une valeur de 5 millions de dollars. Les autorités américaines commenceront maintenant le processus de saisie des biens que Mahmoud Thiam a acquis avec le produit de la corruption. En qualité de victime des faits de corruption commis par Mahmoud Thiam, le Gouvernement guinéen aura le droit de récupérer les biens saisis après déduction des dépenses occasionnées par la procédure aux États-Unis. Aussi, le ministre de la Justice de la République de Guinée, Maître…
    Ecrit le vendredi, 05 mai 2017 13:27 soyez le premier à commenter ! Lu 938 fois
  • Compte-rendu du Conseil des Ministres du 4 mai 2017
    Ecrit par
    Compte-rendu du Conseil des Ministres du 4 mai 2017 Conakry, le 4 Mai 2017 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des ministres a tenu sa session ordinaire ce jeudi 04 Mai 2017 de 11h00 à 13h00, avec l’ordre du jour suivant : Message de son Excellence Monsieur le Président de la République ; Compte rendu des sessions ordinaires du Conseil interministériel tenues le 25 avril et 2 mai 2017 ; Décisions ; DiversAu titre du premier point de l’ordre du jour, Monsieur le Président de la République a invité le gouvernement à veiller au respect de la législation minière et des engagements des entreprises notamment en matière de contenu local. Le Chef de l’Etat a informé le Conseil de l’arrivée de trois importantes missions de travail en Guinée et a demandé au Gouvernement de prendre toutes les mesures utiles pour en tirer le meilleur bénéfice. Il s’agit d’une mission chinoise chargée de suivre les engagements pris lors du sommet sino-africain de Johannesburg, d’une mission de la Banque Mondiale pour le secteur agricole et d’une mission de la SFI pour envisager les modalités de financement du secteur privé guinéen. Le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement d’appuyer et organiser la production et la commercialisation de nos fruits locaux, notamment la filière mangue, en vue d’accroitre le volume des exportations. Le Président de la République a instruit le Ministre en charge de la Justice d’accélérer la création du Tribunal du Commerce. Le Chef de l’Etat a demandé au gouvernement de lancer une communication intense sur les…
    Ecrit le jeudi, 04 mai 2017 23:29 soyez le premier à commenter ! Lu 860 fois
  • Justice : 47 décisions en deux ans d’existence du Conseil Supérieur de la Magistrature
    Ecrit par
    Justice : 47 décisions en deux ans d’existence du Conseil Supérieur de la Magistrature Le Secrétaire général du Conseil Supérieur de la Magistrature a indiqué ce jeudi, au cours d’une conférence de presse que son organe a rendu 47 décisions en seulement deux ans d’existence. Ce qui est trop, comparé aux 25 décisions rendues par son homologue du Sénégal qui  est vieux de 20 ans. «On a été victime de la jeunesse », estime Amadou Sylla, Secrétaire exécutif du Conseil Supérieur de la Magistrature.  Monsieur Sylla a signalé que ce nombre élevé de décisions émane d’une pléthore de plaintes reçues par la jeune institution. Selon lui, l’institution a été trop ouverte aux justiciables à la différence de ce qui se passe dans d’autres pays. «On a permis à tout le monde de saisir le Conseil Supérieur de la Magistrature… Nous sommes saisis très facilement par n’importe qui et pour n’importe quoi. Alors pour un oui ou un non d’un magistrat, les citoyens saisissent le Conseil», a déploré Sylla qui a dû préciser que son institution n’est pas une juridiction de second degré.Lors de sa dernière session, tenue le 21 février dernier,  le Conseil s’est penché sur 14 dossiers dont sept ont été renvoyés à une session pour raisons diverses (généralement à la demande des plaignants. Six des sept autres dossiers ont été rejetés pour impertinence. Sauf un seul cas a abouti à une sanction d’abaissement d’échelon.)  «Le Conseil n’apprécie que les comportements des magistrats. Par exemple, les cas de corruption, manque de probité ou d’abandon de poste »,  a aussi indiqué le Secrétaire exécutif qui accuse certains…
    Ecrit le jeudi, 04 mai 2017 23:27 soyez le premier à commenter ! Lu 754 fois
  • Kankan : Empêché de faire son meeting sur une place publique, Cellou Dalein se contente de son siège
    Ecrit par
    Kankan : Empêché de faire son meeting sur une place publique, Cellou Dalein se contente de son siège Le leader de l’opposition guinéenne, El Hadj Cellou Dalein Diallo, comme on pouvait s’y attendre a été empêché d’animer un meeting sur le terrain public du quartier Missira par un déploiement militaire ce mercredi 03 mai 2017. Suite à cette situation, la tenue de ce meeting a été délocalisée en faveur du siège de son parti situé à quelques pas de ce terrain public. Sous les chants des nombreux partisans de son parti, Cellou Dalein Diallo a accusé le président de la république Alpha Condé sans le citer, d’être à l’origine d’une campagne de diffamation à son égard en haute Guinée. « On avait voulu m’opposer à la haute Guinée, en disant que je n’aimais pas l’ethnie mandingue. Le maître d’œuvre de cette campagne de discrédit et de dénigrement, a divisé la Guinée en utilisant le tribalisme comme un instrument de conquête et de conservation du pouvoir » a t-il ponctué. Au cours de ce meeting, le chef de fil de l’opposition guinéenne, s’en est pris aussi à la gérance économique du pays par Alpha Condé, notamment aux nombreux marchés de bitumage de la région. « Les routes comme celles de Kankan-Kissigougou ou de Kouroussa-Cisséla, ont été respectivement accordées de gré à gré avec des montant colossaux, à des entreprises gérées par ses amis étrangers comme le burkinabé d’EBOMAF et parfois Guinéens comme Kaba Guiter » poursuit-il à l’encontre du chef l’Etat. Il termine son intervention, en recommandant fermement à son soutien populaire, de se tenir prêt à la mobilisation pour empêcher le chef…
    Ecrit le jeudi, 04 mai 2017 22:39 soyez le premier à commenter ! Lu 920 fois
  • La Guinée commémore à l’instar du reste du monde entier, ce mercredi, 03 mai 2017 la journée internationale de la presse.
    Ecrit par
    La Guinée commémore à l’instar du reste du monde entier, ce mercredi, 03 mai 2017 la journée internationale de la presse.   Selon Diakité Noumoury, directeur Général de la radio ‘’ Futur Média’’ de Kankan, cette journée en Guinée est une occasion pour rendre particulièrement hommage au journaliste d’espace TV, Chérif Diallo qui a subitement disparu en plein exercice de sa fonction depuis maintenant plus d’un an. Soutenant son analyse, plusieurs autres journalistes de cette localité reprochent à leur tour, aux autorités nationales de ne pas prendre suffisamment au sérieux l’enquête devant  éclaircir cette lugubre affaire de disparition du jeune journaliste Chérif Diallo. En outre, ils dénoncent avec la dernière énergie,  aussi la « mascarade d’enquête » qui n’a abouti à aucun résultat probant plus d’un an après la mort du jeune journaliste Mohamed Koula Diallo, froidement abattu lors d’une confrontation entre pro et anti Bah Oury, au siège du principal parti de l’opposition l’UFDG à Conakry. Et puis pour finaliser toutes ces réactions de solidarité envers leurs confrères du monde, entier, les voix des sans voix de Kankan ne manqueront pas de contester le lourd verdict de 10 ans d’emprisonnement prononcé au Cameroun contre le correspondant en langue Haussa, Hamed Haba  de la radio France internationale. Enfin, il faut aussi noter qu’en cette journée de commémoration de la liberté de la presse dans le monde, plusieurs messages d’hommage, de remerciement et d’encouragement ont été prononcés par les citoyens du Nabaya à l’endroit des femmes et hommes de média en Guinée. CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan.
    Ecrit le jeudi, 04 mai 2017 22:36 soyez le premier à commenter ! Lu 826 fois
  • Yimbaya : un centre de formation en informatique ravagé par un court-circuit
    Ecrit par
    Yimbaya : un centre de formation en informatique ravagé par un court-circuit Un incendie d’origine électrique s’est déclaré dans la nuit de lundi à mardi dans un centre de formation en informatique situé au quartier de Yimbaya dans la commune de Matoto, causant d’importants dégâts matériels. Selon le propriétaire de l’établissement, le sinistre a été causé par un court-circuit. Au moins, deux salles ont été touchées par les flammes, consumées à moitié par le feu. Grâce à l’intervention des voisins, le feu a été maîtrisé ; même si une grande partie du matériel était déjà partie en fumée. Quant aux sapeurs pompiers, ils sont arrivés en retard. « Ils ne sont pas venu à temps. Une fois sur place, ils ont éteint ce qui restait à éteindre mais le feu avait pratiquement tout consumé », a expliqué à Espace FM un des propriétaires du centre. Les incendies sont très fréquents à Conakry. Souvent, ils sont dus à des courts-circuits. En dépit de la construction du barrage hydroélectrique de Kaleta, la capitale guinéenne est toujours confrontée aux délestages. Selon des témoignes recueillis sur place, le quartier où s’est produit l’incendie a connu de l’instabilité dans la fourniture de l’électricité dans la journée du lundi. Thierno Diallo, Kababachir.com
    Ecrit le jeudi, 04 mai 2017 22:34 1 Commentaire Lu 1171 fois